Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → L’étude des impacts sur la biodiversité : intégration de la biodiversité dans l’évaluation environnementale des barrages sur les fleuves transfrontaliers d’Afrique de l’Ouest

Université de Sherbrooke (2015)

L’étude des impacts sur la biodiversité : intégration de la biodiversité dans l’évaluation environnementale des barrages sur les fleuves transfrontaliers d’Afrique de l’Ouest

Ceillier, Isabelle

Titre : L’étude des impacts sur la biodiversité : intégration de la biodiversité dans l’évaluation environnementale des barrages sur les fleuves transfrontaliers d’Afrique de l’Ouest

Auteur : Ceillier, Isabelle

Université de soutenance : Université de Sherbrooke

Grade : Maîtrise M.E. I 2015

Résumé
Dans la zone soudano-sahélienne, les changements climatiques ont pour résultats une baisse des précipitations et une augmentation de l’évapotranspiration qui engendrent un déficit hydrique important. Or l’explosion démographique et la sédentarisation entraineront une augmentation importante de la consommation d’eau pour l’alimentation et l’agriculture, ainsi que de la consommation d’énergie. Les barrages pluri-fonctions sont tout indiqués pour répondre à ces besoins grandissant. Or, les impacts des barrages sur la biodiversité tiennent autant à leur mode d’exploitation qu’à leur présence même sur le fleuve. Ils ont des impacts néfastes en entrainant des modifications majeures dans le régime hydrologique des fleuves, en créant une discontinuité dans l’environnement et en constituant une barrière qui affecte les déplacements. Il est cependant possible de planifier ces gros ouvrages de sorte qu’ils aient des impacts réduits sur la biodiversité. L’étude d’impact environnemental est un outil de planification reconnu pour la prise en charge des impacts de tels projets sur leur environnement immédiat. L’objectif de cet essai est d’analyser la prise en charge des impacts sur la biodiversité des projets de barrage pour proposer une méthode d’évaluation des impacts environnementaux qui en permette une prise en charge adéquate et ce, dans contexte transfrontalier des grands fleuves d’Afrique de l’Ouest. Le cadre général des ÉIE du bassin du Sénégal sert ici de modèle à l’élaboration d’une telle proposition : l’étude des impacts sur la biodiversité. Pour cela, il est suggéré d’adopter une approche écosystémique qui tienne compte des impacts du projet sur l’ensemble du bassin versant, mais aussi de l’interaction des impacts du projet avec ceux d’autres barrages présents dans le bassin versant. L’identification des impacts cumulés est donc au coeur de l’étude des impacts sur la biodiversité. Une attention particulière doit être apportée à l’identification et l’atténuation des impacts sur les espèces en péril inscrites sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature. Enfin, l’étude des impacts sur la biodiversité met l’accent sur l’importance des plans de surveillance environnementale qui permettent de détecter l’avènement d’effets néfastes, grâce à des indices environnementaux et en suivant la réponse d’espèces indicatrices aux changements provoqués par les barrages. L’approche de l’étude des impacts sur la biodiversité est théoriquement solide et permet de considérer les communautés animales et végétales comme des éléments d’un système dynamique. Cependant, cette approche ne considère pas les aspects sociaux des évaluations environnementales, de même que la capacité et la volonté des promoteurs à se plier aux exigences préconisées. Elle peut cependant être combinée à une étude sociale pour peindre le portrait complet des impacts d’un projet de barrage.

Mots clés : Barrages ; Fleuves transfrontaliers ; Afrique de l’Ouest ; Évaluation des impacts ; Conservation de la biodiversité ; Espèces en péril ; Sites Ramsar ; Atténuation ; Suivi.

Présentation

Version intégrale (2,80 Mb)

Page publiée le 14 septembre 2017