Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Women’s rights and women’s land rights in postcolonial Tunisia and Morocco : legal institutions, women’s rights discourse, and the need for continued reform

McGill University (2014)

Women’s rights and women’s land rights in postcolonial Tunisia and Morocco : legal institutions, women’s rights discourse, and the need for continued reform

Hursh, John

Titre : Women’s rights and women’s land rights in postcolonial Tunisia and Morocco : legal institutions, women’s rights discourse, and the need for continued reform

Auteur : Hursh, John

Université de soutenance : McGill University

Grade : Master of Laws (LL.M.) in Comparative Law 2014

Résumé
Ce document explore les droits des femmes et les droits fonciers des femmes en post-coloniale en Tunisie et au Maroc en examinant les institutions juridiques et discours social qui façonnent ces droits. Tunisie et le Maroc partagent des similitudes clés ainsi que des différences importantes, et d’étudier les droits des femmes et les droits fonciers des femmes fournit une comparaison enrichissante de la façon dont deux états postcoloniaux répondre à ces questions litigieuses. Comprendre les droits fonciers nécessite une compréhension des institutions qui gouvernent et administrent la terre. En conséquence, le présent document examine fonciers et immobiliers dispositions clés des époques coloniale et postcoloniale dans ces deux états. De même, la compréhension des droits de la femme exige une compréhension des considérations sociales et culturelles de la situation des femmes dans la société islamique, ainsi que les mouvements des droits des femmes et les droits du discours de femmes qui a émergé en Tunisie et au Maroc.Ce document contient cinq parties. Partie I étudie la relation entre les institutions extractives, les récits de développement, et le système judiciaire dans les états coloniaux et postcoloniaux. Partie II examine les droits fonciers dans la coloniale et postcoloniale Tunisie et le Maroc, ainsi que les institutions qui gouvernent et administrent les terres dans ces deux états. Les parties III et IV examinent la construction juridique de l’égalité dans postcoloniale Tunisie et le Maroc. Ces pièces détaillera également l’émergence de puissants mouvements de défense des droits des femmes et des discours sur les droits des femmes dans les deux états. Partie V conclut en discutant de l’importance des droits fonciers des femmes et les défis et opportunités pour la sécurisation des droits fonciers solides des femmes en Tunisie et au Maroc.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 14 septembre 2017