Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Belgique → Les problèmes de l’organisation de l’espace en Algérie : Une analyse rétrospective et actuelle avec un essai de régionalisation à partir d’un traitement graphique et mathématique de l’information

Université Libre de Bruxelles (1990)

Les problèmes de l’organisation de l’espace en Algérie : Une analyse rétrospective et actuelle avec un essai de régionalisation à partir d’un traitement graphique et mathématique de l’information

Abdelkhaled, Abdelkrim

Titre : Les problèmes de l’organisation de l’espace en Algérie : Une analyse rétrospective et actuelle avec un essai de régionalisation à partir d’un traitement graphique et mathématique de l’information

Auteur : Abdelkhaled, Abdelkrim

Université de soutenance : Université Libre de Bruxelles

Grade : Docteur en sciences géographiques 1990

Résumé
Dans le présent travail, c’est au niveau de l’Algérie entière que se situe l’examen de son espace et des problèmes qui en découlent. Donc ce n’est point une micro-analyse. Les détails sont souvent négligés. Ce sont les grands thèmes comme la population, l’agriculture, l’industrialisation et l’urbanisation qui sont pris en compte et qui seront analysés tant du point de vue structure qu’au point de vue répartition. Dans l’état actuel des études menées en Algérie, une synthèse basée sur un certain nombre d’analyses microgéographiques relatives à l’organisation de l’espace est impossible car ces études n’éxistent pratiquement pas. Néanmoins, avec l’information statistique recueillie et en nous basant sur quelques monographies ponctuelles nous pouvons d’ores et déjà tracer les lignes principales de l’organisation spatiale qui est l’objectif majeur de cette recherche. Enfin, il convient de préciser que l’aménagement spatial étudié est celui de la période 1978-1979 parfois un peu au delà.
Notre travail se divise en cinq grandes parties : *, La première partie, entreprend l’analyse critique des sources utilisées en vue de leur homogénéisation. Une certaine discordance est mise en évidence due principalement à l’hétérogénéité et à la disparité de celles-ci. Les indicateurs jugés pertinents sont les seuls à être utilisés dans la matrice d’information spatiale qui nous servira pour appréhender l’espace dans sa totalité en vue du découpage régional. Un bref aperçu est donné sur la méthodologie qui sera développée plus loin dans le cadre de la dernière partie. *. La deuxième partie expose les fondements sm lesquels reposent l’aménagement spatial actuel : le milieu physique et l’histoire. En effet sans la connaissance de ces deux paramètres, il est pratiquement impossible de comprendre l’organisation territoriale actuelle. Le milieu naturel par son ordonnancement et ses contrastes détermine la mise en place des structures spatiales. L’histoire, nous donne une connaissance rétrospective des faits et des heurts qui ont occasionné la mise en place des systèmes économiques et sociaux différenciés. L’organisation pré-coloniale de l’espace étant notre principale préoccupation. *. Dans la troisième partie sont mis en évidence les aspects et les problèmes de l’organisation spatiale contemporaine à travers les perspectives décennales de la stratégie générale de développement. La prise en compte du concept de région apparait de plus en plus net à travers les étapes de la planification : c’est l’espace en construction de l’Algérie moderne. *. La quatrième partie étudie d’une façon assez détaillée les éléments organisateurs de l’espace par l’analyse du monde rural et du monde urbain. Dans une optique d’approche régionale, les caractéristiques fondamentales et la problématique d’ensemble sont dégagées. Ensuite l’étude des infrastructures et leurs potentiels structurants nous donnera une idée de ce qui est souvent appelé l’espace de relation. *. Enfin, la cinquième et dernière partie plus synthétique cerne l’organisation spatiale générale du pays par le biais de trois méthodes d’approches différentes à savoir - L’analyse graphique par matrices ordoimables du professeur J.BERTIN, qui est une méthode de traitement visuel ; - l’analyse factorielle en composantes principales ; - et l’analyse hiérarchique ascendante qui détermine une classification et ime typologie. Les deux dernières méthodes, font partie de ce qu’on appelle communément l’analyse des données. L’étude comparative des différentes méthodes utilisées nous amènera à tester la portée réelle de chacune d’elle en sachant qu’elles sont soumises à un même tableau de dormées. L’analyse des éléments structurants de l’espace et l’approche multi-analytique nous permet d’aboutir à une classification wilayale et de proposer un nouveau découpage régional. Auparavant, et avant d’entruner ces analyses globales, un aperçu sur les problèmes de régionalisation en économie libérale et en économie planifiée est présentée ainsi que quelques découpages traditioimels de l’Algérie pour mieux situer le nôtre. Cette synthèse terminera notre recherche.

Présentation

Version intégrale (31,9 Mb)

Page publiée le 18 septembre 2017, mise à jour le 2 décembre 2018