Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Belgique → Le courtage associatif en développement et l’émergence de nouvelles élites rurales dans le Sud-Est marocain. Le cas de la région Drâa-Tafilalet

Université de Liège (2016)

Le courtage associatif en développement et l’émergence de nouvelles élites rurales dans le Sud-Est marocain. Le cas de la région Drâa-Tafilalet

Benidir, Mohammed

Titre : Le courtage associatif en développement et l’émergence de nouvelles élites rurales dans le Sud-Est marocain. Le cas de la région Drâa-Tafilalet

Auteur : Benidir, Mohammed

Université de soutenance : Université de Liège

Grade : Docteur en sciences politiques et sociales 2016

Résumé
Cette recherche appréhende le renouvellement des élites sur fond de courtage associatif en développement dans les arènes locales de la région de Drâa-Tafilalet dans le Sud-Est du Maroc. Sur la base d’une enquête ethnographique, nous tenterons de comprendre les processus individuels et collectifs du courtage associatif dans le domaine du développement local. Dans cette région présaharienne, le courtage associatif s’avère être un phénomène composite et imbriqué avec des structures tribales, notabiliaires, associatives, bureaucratiques et politiques. Par ailleurs, le courtage associatif prend deux formes principales : la première est liée à la rétribution matérielle qui favorise la mobilité socioprofessionnelle grâce à l’intermédiation pour la mise en œuvre projets de développement. La seconde est relative à la rétribution symbolique et politique, qui permet aux courtiers associatifs de négocier des positions de leadership en vue d’accéder au rang d’élite. Les profils sociologiques et politiques des courtiers associatifs attestent de l’émergence d’un nouveau groupe élitaire homogène. Celui-ci adopte une stratégie de redéploiement qui emprunte de nouvelles voies d’intermédiation lors de la conduite de projets de développement. L’étude révèle enfin l’existence de conflits à en juger par l’affrontement entre de nouvelles élites rurales et les élites politiques en place lors de la gestion des affaires publiques villageoises. Il s’ensuit de ce qui précède une recomposition des relations de pouvoir dont notamment le renforcement des capacités de l’État en matière de cooptation et de régulation des arènes compétitives entre courtiers.

Mots clés : courtiers, élite, arènes, jema’a ; leadership, association, notabilité ; Drâa-Tafilalet, Sud-Est, Maroc

Présentation (ORBI)

Page publiée le 22 novembre 2017