Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Belgique → Etude de l’impact des modèles de confort sur la consommation énergétique pour les bâtiments NZEB’s type bureaux (Cooling dominated).

Université de Liège (2017)

Etude de l’impact des modèles de confort sur la consommation énergétique pour les bâtiments NZEB’s type bureaux (Cooling dominated).

Belkhouane, Hamza

Titre : Etude de l’impact des modèles de confort sur la consommation énergétique pour les bâtiments NZEB’s type bureaux (Cooling dominated).

Auteur : Belkhouane, Hamza

Université de soutenance : Université de Liège

Grade : Master en Ingénieur Civil Architecte 2017

Résumé
Face au développement des différents secteurs économiques qui induisent une consommation énergétique croissante, et qui ont pour résultat un rejet massif de gaz à effet de serre et l’augmentation de la température du globe. Plusieurs mesures ont été prises dans les différents domaines comme celui du bâtiment en développant des modèles de construction peu énergivore (NZEB) et différents modèles de confort afin de réduire l’empreinte carbone des bâtiments et leurs consommations d’énergie. Dans ce contexte, cet article se pose la question de savoir quel est le meilleur modèle de confort à recommander afin de réduire la consommation énergétique d’un bâtiment de type bureaux dans le climat chaud (cooling dominated) tout en garantissant le confort thermique intérieur. En effet, les études qui traitent de l’efficacité énergétique sont nombreuses, cependant celles la sont dans la plupart des cas appliquées aux climats tempérés ou froids et à peine explorées pour les climats chauds. L’objectif de ce papier est de (1) Mettre en parallèle à la fois les modèles de confort et la consommation énergétique dans les climats chauds, (2) Choisir le modèle de confort qui nous garantit la meilleure qualité d’environnement intérieure, (3) Comparer la consommation d’énergie du bâtiment pour chaque modèle et de choisir le moins énergivore. Afin de répondre à notre problématique, une méthodologie a été mise en place, qui passe par plusieurs phases. Tout d’abord (1) Identifier les différents modèles de confort à utiliser (ISO7730/ EN15251/ ASHRAE55 adaptatif/ Givoni), (2) Choisir et modéliser un bâtiment de référence de type bureaux, (3) Sélectionner 04 villes représentatives du climat chaud méditerranéen et aride (Alger/ Palerme / Le Caire/ Dubaï). En second lieu, une simulation a été lancée afin de générer les différents résultats souhaités sur la consommation d’énergie et la température opérative des différents modèles de confort dans les différentes villes. La dernière étape était de faire le comparatif des résultats et d’identifier au final la solution la plus adéquate qui nous permet d’optimiser notre consommation et garantir dans le même temps le confort thermique intérieur dans le bâtiment.

Mots clés : Modèles de confort, confort thermique, climat chaud, consommation énergétique, environnement intérieur.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 5 octobre 2017