Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Belgique → Gestion intégrée des ressources en eau appliquée sur le douar d’Asselda, avec un focus sur la réutilisation des eaux usées traitées, en irrigation agricole

Université de Liège (2017)

Gestion intégrée des ressources en eau appliquée sur le douar d’Asselda, avec un focus sur la réutilisation des eaux usées traitées, en irrigation agricole

Bonbled, Axelle

Titre : Gestion intégrée des ressources en eau appliquée sur le douar d’Asselda, avec un focus sur la réutilisation des eaux usées traitées, en irrigation agricole

Auteur : Bonbled, Axelle

Université de soutenance : Université de Liège

Grade : Master en sciences et gestion de l’environnement 2017

Résumé
L’eau, source de toute vie sur Terre, est une ressource limitée. La gestion des ressources en eau va être le défi des prochaines décennies, particulièrement dans les pays arides à semi-arides, comme le Maroc. Afin de gérer au mieux cette ressource, la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) semble la solution la plus adéquate. L’objectif de cette étude consiste à analyser la GIRE du douar d’Assedla (Asni), au Maroc, avec un focus sur la réutilisation des eaux usées traitées, en irrigation agricole, afin de mettre en avant les points forts et de proposer des recommandations afin d’en améliorer les faiblesses. C’est dans cette optique que des analyses d’eau de la station d’épuration ont été effectuées, d’une part, afin de connaitre l’efficience de la station d’épuration (lagunage par filtre planté vertical), d’autre part, afin de comparer la qualité des eaux traitées avec les normes marocaines d’irrigation. Des entretiens avec les acteurs locaux ont également permis de compléter la base de données concernant cette station et les pratiques d’irrigation. Les résultats obtenus montrent les difficultés et la complexité d’une GIRE. Cependant, en améliorant les points faibles actuels, la GIRE d’Asselda pourrait s’améliorer ; en s’inspirant par exemple de quelques principes issus de la GIRE de Tidili, douar où la GIRE fonctionne relativement bien. A partir de ces conclusions, nous nous rendons compte qu’il y a un monde de différence entre la théorie et la pratique du GIRE. Chaque situation est unique et la gestion doit donc être adaptée aux particularités de son contexte.

Présentation

Page publiée le 27 septembre 2017