Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1996 → LES EVOLUTIONS DANS L’OCCUPATION DE L’ESPACE ET L’UTILISATION DES RESSOURCES EN ZONE AGRO-PASTORALE SAHELIENNE. LE CAS DE LA PROVINCE DU SOUM, AU NORD AU BURKINA FASO

Université de Aix Marseille 1 (1996)

LES EVOLUTIONS DANS L’OCCUPATION DE L’ESPACE ET L’UTILISATION DES RESSOURCES EN ZONE AGRO-PASTORALE SAHELIENNE. LE CAS DE LA PROVINCE DU SOUM, AU NORD AU BURKINA FASO

Aquino, Patrick d’

Titre : LES EVOLUTIONS DANS L’OCCUPATION DE L’ESPACE ET L’UTILISATION DES RESSOURCES EN ZONE AGRO-PASTORALE SAHELIENNE. LE CAS DE LA PROVINCE DU SOUM, AU NORD AU BURKINA FASO

THE EVOLUTIONS OF LAND AND RESSOURCES TENURE IN SAHELIAN AGROPASTORAL AREA. THE CASE OF SOUM PROVINCE, IN NORTH OF BURKINA FASO

Auteur : Aquino, Patrick d’

Université de soutenance : Aix Marseille 1

Grade : Doctorat : Géographie : Aix Marseille 1 : 1996

Résumé
LE NORD DU BURKINA FASO EST UN EXEMPLE DE CES ZONES SAHELIENNES OU LES INTERVENANTS DU DEVELOPPEMENT ONT TOUJOURS DES DIFFICULTES A CHOISIR LES VOIES POUR UN APPUI EFFICACE AUX POPULATIONS. LES DYNAMIQUES ENDOGENES, LES COMPORTEMENTS DES PAYSANS OBEISSENT A DES LOGIQUES QU’IL EST NECESSAIRE DE MIEUX COMPRENDRE AFIN D’ELABORER UN APPUI COHERENT. INTERFACE ENTRE LE DESERT ET LA SAVANE, LE SAHEL EST EN EFFET CARACTERISE PAR SA VARIABILITE, ET SON COROLLAIRE, L’ADAPTATION. MAIS, FACE AUX DEFIS ACTUELS ET AU BESOIN D’UNE PRODUCTIVITE AGRICOLE DECUPLEE QUI SE FAIT SENTIR, LA QUESTION SE POSE DE SAVOIR SI, EN ZONE SAHELIENNE, L’ADAPTATION AU MILIEU NATUREL, COMPORTEMENT CARACTERISTIQUE DES POPULATIONS, N’A PAS ATTEINT SES LIMITES. QU’EN EST-IL REELLEMENT SUR LA PROVINCE ? VA-T-ON VERS UNE PERTE DE L’ADAPTABILITE AU PROFIT DE L’ARTIFICIALISATION OU LES DEUX SE COMBINERONT-ELLES DANS DE NOUVEAUX MODES DE GESTION DES RESSOURCES RENOUVELABLES ? LA FINALITE DE NOTRE TRAVAIL EST D’APPORTER DES ELEMENTS A CETTE REFLEXION. L’OBJECTIF EST DOUBLE. EN TERMES DE CONNAISSANCE, D’UNE PART PARTICIPER A LA RECONNAISSANCE DES POTENTIALITES D’ADAPTATION DES POPULATIONS ET D’AUTRE PART AFFIRMER LA PLURALITE ET LA COHERENCE DES REPRESENTATIONS DE LA REALITE (ET DONC DES VOIES DE DEVELOPPEMENT) CHEZ LES DIFFERENTS GROUPES D’ACTEUR. EN TERMES METHODOLOGIQUES, LES NOTIONS QUE NOUS AVONS CHOISIES D’ABORDER, RELATIVITE DES POINTS DE VUE ET DES ECHELLES DE REFERENCE, POURRAIENT AIDER A LA REFLEXION POUR UNE INTEGRATION DE CE TYPE D’APPROCHE GEOGRAPHIQUE DANS LES ANALYSES DES COMPORTEMENTS DES ACTEURS

Mots clés : BURKINA (NORD) - CONDITIONS RURALES

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 7 juin 2008, mise à jour le 17 janvier 2017