Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Belgique → Contribution à l’étude de l’effet d’une culture associée entre l’armoise africaine (Artemisia Afra Jacq. Ex Willd.) et le chou pomme (Brassica Oleracea Var. Capitata L.) sur les ravageurs du chou pomme dans la région de Thies au Sénégal

Université de Liège (2017)

Contribution à l’étude de l’effet d’une culture associée entre l’armoise africaine (Artemisia Afra Jacq. Ex Willd.) et le chou pomme (Brassica Oleracea Var. Capitata L.) sur les ravageurs du chou pomme dans la région de Thies au Sénégal

Machiels, Laëtitia

Titre : Contribution à l’étude de l’effet d’une culture associée entre l’armoise africaine (Artemisia Afra Jacq. Ex Willd.) et le chou pomme (Brassica Oleracea Var. Capitata L.) sur les ravageurs du chou pomme dans la région de Thies au Sénégal

Auteur : Machiels, Laëtitia

Université de soutenance : Université de Liège

Grade : Master en bioingénieur : sciences agronomiques 2017

Résumé
De nombreuses études ont montré de meilleurs rendements dans les cultures associées avec des plantes aromatiques résultant de l’émission de composés organiques volatiles (COV) qui induisent un effet sur le comportement des insectes. Afin d’évaluer l’effet de l’association de l’armoise africaine (Artemisia afra Jacq. ex Willd.) avec le chou pommé (Brassica oleracea L. Convar. Capitata (L) Alef. var. Alba DC.) sur les ravageurs et le rendement du chou, un dispositif expérimental en blocs aléatoires complets avec 3 répétitions a été installé dans la région de Thiès au Sénégal. Le but était de comparer trois traitements : (A) culture de chou associé avec A. afra sans traitement insecticide, (B) culture pure de chou sans traitement insecticide et (C) culture pure de chou avec traitement insecticide. Le suivi d’insectes a été réalisé pour les traitements (A) et (B) grâce à 3 pièges collants et aux observations visuelles d’insectes dans 3 quadrats mobiles par parcelle ; 2 fois par semaine pendant 2 mois. Les données de rendement et les dégâts occasionnés sur pommes ont été recensés à la récolte pour les 3 objets durant 5 semaines de récoltes échelonnées. Le prix de revient a été calculé pour chacun des trois traitements. Les principaux ravageurs observés sont Hellula undalis (Fabricius), Plutella xylostella (Linnaeus), Trichoplusia ni (Hübner) et des pucerons. Les résultats ne montrent pas de différence significative pour les populations d’insectes entre les traitements (A) et (B). Le rendement le plus élevé en moyenne est celui du traitement (B) suivi du traitement (C) puis du traitement (A). Finalement, le traitement (A) est le plus rentable grâce au revenu élevé apporté par l’armoise.

Mots clés : [en] Artemisia afra [en] Brassica oleracea [en] associated crops [en] aromatic plants [en] pests [en] yield [en] cost price [fr] Artemisia afra [fr] Brassica oleracea [fr] associations culturales [fr] plantes aromatiques [fr] ravageurs [fr] rendement [fr] prix de revient

Présentation

Version intégrale (5,7 Mb)

Page publiée le 19 septembre 2017