Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1998 → ANALYSE DE LA VARIABILITE DU RENDEMENT DU MAIS (ZEA MAYS) DANS L’OUEST DU BURKINA FASO

Institut National Polytechnique de Lorraine (INPL) (1998)

ANALYSE DE LA VARIABILITE DU RENDEMENT DU MAIS (ZEA MAYS) DANS L’OUEST DU BURKINA FASO

WEY, JOSEPH

Titre : ANALYSE DE LA VARIABILITE DU RENDEMENT DU MAIS (ZEA MAYS) DANS L’OUEST DU BURKINA FASO

Auteur : WEY, JOSEPH.

Etablissement de soutenance : INPL

Grade : Doctorat : SCIENCES BIOLOGIQUES FONDAMENTALES ET APPLIQUEES, PSYCHOLOGIE : Vandoeuvre-les-Nancy, INPL : 1998

Résumé
Une enquête agronomique pluriannuelle a été conduite sur culture de maïs dans de petites exploitations de l’ouest du Burkina Faso. La pluviométrie, le rayonnement et la température de l’air journaliers, la composition du sol, la taille et les moyens de l’exploitation, les événements culturaux et les composantes du rendement ont été relevés. Les données révèlent une extrême diversité de situations pour les pratiques culturales rencontrées et les rendements obtenus. Cependant, des types de stratégies déterminées par les agriculteurs suivant leurs objectifs d’autoconsommation ou de commercialisation sont dégagés. Le diagnostic des contraintes locales affectant le rendement est fondé sur son analyse en quatre composantes : le nombre de pieds, la fréquence de plantes fertiles, le nombre de grains par plante fertile, et le poids d’un grain. Leur valeur est comparée à des valeurs potentielles. Des indices de réalisation des différentes phases du cycle sont ainsi définis pour quantifier les contraintes locales et les situer dans le temps. Un traitement qui distingue les situations de contraintes durables (de type fertilité) de celles de contraintes passagères ou accidentelles est proposé. Ce sont les contraintes durables qui sont les plus fréquentes dans les conditions étudiées. De même, que les contraintes accidentelles, elles dépendent davantage des techniques culturales et de la fertilité que des facteurs environnementaux. Cette méthode permet de conduire une analyse satisfaisante des différents types de situations rencontrées. Toutefois, le diagnostic est limité par la quantité de données caractérisant les facteurs abiotiques sources de contraintes.

Mots clés :
COMPOSANTE RENDEMENT - CONTRAINTE - FACTEUR MILIEU - FACTEUR PRODUCTION - FERTILITE SOL - RENDEMENT - TECHNIQUE CULTURALE - VARIABILITE - DIAGNOSTIC - METHODE ANALYSE - ZEA MAYS - BURKINA FASO - ETUDE METHODE - ETUDE REGIONALE - ENQUETE SUR EXPLOITATIONS AGRICOLES - RECHERCHE A LA FERME -

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 7 juin 2008, mise à jour le 30 juillet 2017