Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2016 → Approche hydrogéologique et hydrochimique des eaux souterraines dans une zone semi aride . Cas de la nappe mio-plio-quaternaire du synclinal de Djelfa (Algérie centrale)

Université de Tébessa (2016)

Approche hydrogéologique et hydrochimique des eaux souterraines dans une zone semi aride . Cas de la nappe mio-plio-quaternaire du synclinal de Djelfa (Algérie centrale)

RAHMANI Badreddine

Titre : Approche hydrogéologique et hydrochimique des eaux souterraines dans une zone semi aride . Cas de la nappe mio-plio-quaternaire du synclinal de Djelfa (Algérie centrale)

Auteur : RAHMANI Badreddine

Université de soutenance : Université de Tébessa

Grade : Magister 2016

Résumé
La zone étudiée (synclinal de Djelfa) fait parti des zones semi arides avec des précipitations 334mm Cette zone comprend l’aquifère Mio-Plio-Quaternaire, qui joue un rôle très important dans l’approvisionnement en eau d’irrigation et l’eau potable dans la région d’étude. L’objectif de ce travail est l’étude piézométrique ainsi que l’étude hydrochimique des eaux souterraine de l’aquifère Mio-Plio-Quaternaire. Les résultats obtenue de l’étude piézométrique permettant en mettre en évidence que le sens d’écoulement général est dirigé vers le Nord Est avec un gradient hydraulique varie entre 0.5 et 2%. D’autre part, l’étude hydrochimique fait apparaitre que la quasi-totalité des points d’eau étudiés présentent un faciès bicarbonaté calcique et sulfaté calcique. L’examen des cartes d’iso teneurs chimiques ; traduisant la variation spatiale des différents paramètres physico-chimiques. Cette cartographie permet de constater un degré de minéralisation élevée au niveau de la partie Nord Ouest et l’extrême Nord Est de la zone d’étude. Enfin, l’étude de l’aptitude des eaux souterraines à l’irrigation des terres agricoles, montre que la majorité des points d’eau présentent une qualité acceptable pour l’irrigation, sauf pour certaines zones du Nord-Ouest et l’extrême Nord-Est.

Mots clés : Synclinal de Djelfa , aquifère , piézométrique , hydrochimie , irrigation

Version intégrale (Mémoire On Line)

Page publiée le 19 octobre 2017, mise à jour le 15 janvier 2018