Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1998 → Climatologie du Soudan et hydrologie du système nilotique : évolution récente

Université Jean Moulin (Lyon) (1998)

Climatologie du Soudan et hydrologie du système nilotique : évolution récente

Omar Haroun, Suliman

Titre : Climatologie du Soudan et hydrologie du système nilotique : évolution récente CLIMATOLOGY OF SUDAN AND HYDROLOGY OF RIVER NILE SYSTEM. RECENT EVOLUTION

Auteur : Omar Haroun, Suliman

Université de soutenance : Université Jean Moulin (Lyon).

Grade : Doctorat : Géographie et aménagement : Lyon 3 : 1998

Résumé
L’OBJECUF PRINCIPAL DE CETTE THESE EST DE CONTRIBUER A UNE MEILLEURE CONNAISSANCE DE LA DYNAMIQUE DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES RECENTS, A SAVOIR LA SECHERESSE ET LA DESERTIFICATION, QUI CONTINUENT A AFFECTER LE SOUDAN, COMME L’ENSEMBLE DES PAYS SUBSAHARIENS, DEPUIS LA FIN DES ANNEES 1960. L’ETUDE EST FONDEE SUR L’ANALYSE DES DONNEES METEOROLOGIQUES DU SOUDAN AINSI QUE SUR LES DONNEES HYDROMETRIQUES DU SYSTEME NILOTIQUE. AFIN D’AVOIR UNE VISION GLOBALE SUR L’ASPECT HYDROPLUVIOMETRIQUE DE LA SECHERESSE ACTUELLE DANS L’ENSEMBLE DE LA ZONE SUBSAHARIENNE, NOUS AVONS ANALYSE ET COMPARE LES DEBITS DU NIL A ASSOUAN, DU FLEUVE NIGER A KOULIKORO ET DU FLEUVE SENEGAL A BAKEL AINSI QUE LES DONNEES PLUVIOMETRIQUES DE QUELQUES STATIONS DE LEURS BASSINS SAHELIENS. L’ANALYSE STATISTIQUE DES DONNEES DE LA PLUVIOMETRIE, DE LA TEMPERATURE ET DE LA PRESSION, RELATIVES AU SOUDAN, A REVELE UNE CORRELATION ENTRE LA DIMINUTION DES PRECIPITATIONS, LA BAISSE DE LA TEMPERATURE HIVERNALE, ET LA HAUSSE DE LA PRESSION HIVERNALE. CETTE CONCLUSION EST EN ACCORD AVEC L’HYPOTHESE AVANCEE PAR M. LEROUX EXPLIQUANT LA SECHERESSE RECENTE DE LA ZONE SUBSAHARIENNE PAR LA PENETRATION DES ANTICYCLONES MOBILES POLAIRES (A.M.P) EN AFRIQUE BOREALE. LA SUPERPOSITION DE LA COURBE DES DEBITS DU NIL A ASSOUAN, DU NIGER A KOULIKORO, ET DU SENEGAL A BAKEL AVEC CELLES DES PRECIPITATIONS DANS LEURS BASSINS SAHELIENS REVELE LA SYNCHRONISATION DES MANIFESTATIONS SECHES ET/OU HUMIDES DANS L’ENSEMBLE DE LA ZONE SUBSAHARIENNE. CETTE SYNCHRONISATION POURRAIT INDIQUER QUE LA DYNAMIQUE GENERATRICE DES FLUCTUATIONS DANS L’ENSEMBLE DE CETTE ZONE, EST LA MEME.

Mots clés : Climat — Changements — Soudan — Climatologie — Hydrologie — Nil (cours d’eau)

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 7 juin 2008, mise à jour le 30 juillet 2017