Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1997 → LES PASTEURS AHAMDA DU SOUDAN CENTRAL : USAGES DE LA PARENTE ARABE DANS L’HISTOIRE D’UNE RECOMPOSITION TERRITORIALE, POLITIQUE ET IDENTITAIRE

EHESS (1997)

LES PASTEURS AHAMDA DU SOUDAN CENTRAL : USAGES DE LA PARENTE ARABE DANS L’HISTOIRE D’UNE RECOMPOSITION TERRITORIALE, POLITIQUE ET IDENTITAIRE

CASCIARRI, BARBARA

Titre : LES PASTEURS AHAMDA DU SOUDAN CENTRAL : USAGES DE LA PARENTE ARABE DANS L’HISTOIRE D’UNE RECOMPOSITION TERRITORIALE, POLITIQUE ET IDENTITAIRE

THE AHAMDA PASTORALISTS OF CENTRAL SUDAN. ARABIC KINSHIP PATTERNS IN THE HISTORY OF A TERRITORIAL, POLITICAL AND IDENTITY RECONSTRUCTION

Auteur : CASCIARRI, BARBARA.

Etablissement de soutenance : EHESS

Grade : Doctorat : ETHNOLOGIE : EHESS : 1997

Résumé
Les pasteurs ahamda (soudan central) constituent une unite territoriale et politique coherente se presentant selon le modele tribal des populations bedouines arabo-musulmanes. Ils sont neanmoins le fruit d’un processus de recomposition. Demarre a la fin du siecle dernier, ayant porte a l’insertion dans un territoire occupe. Au renforcement de la solidarite de groupes aux origines multiples, a la relecture ideologique de leur cohesion selon l’ideal agnatique. L’analyse de l’organisation economique revele les caracteres d’un systeme pastoral insere dans un reseau dense de relations avec les autres nomades, les agriculteurs, l’etat et affecte par des dynamiques de changement accelere dans les dernieres decennies. Les ahamda invoque le principe agnatique (vehicule par le discours genealogique) comme critere general d’explication de la realite (histoire, economie, rapports socio-politiques, identite arabo-musulmane). On peut mieux saisir l’origine heterogene des ahamda et le processus ayantt mene a l’actuelle configuration par l’analyse des histoires de lignage. Les histoires des sheikhab et des ’arayab revelent le role du soufisme en milieu nomade ainsi que l’importance des capacites militaires et de mediation politique avec le pouvoir central, comme facteurs unificateurs et de cohesion sociale. L’histoire des negetab, lignage d’ancienne installation, illustre les multiples dynamiques de segmentation et d’affiliation. L’analyse de l’alliance (normes, rituels, strategies matrimoniales) permet de deceler les elements de rupture entre modele officiel de la tribu d’agnats et pratiques sociales reelles. Derriere la lecture agnatisante de tout rapport social l’emergence des liens feminins effaces dans les genealogies , le role des femmes dans les strategies d’affiliation lignagere, leur importance au niveau symbolique et rituel, devoilent une dimension historique marginalisee par le modele dominant et occultee au nom de la legitimation identitaire, territoriale et politique.

Mots clés : PASTORALISME - SOUDAN - PARENTE - CONDITIONS ECONOMIQUES - MARIAGE - ETHNICITE

Présentation

Page publiée le 7 juin 2008, mise à jour le 13 juillet 2017