Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1996 → CONDITIONS D’INFECTION DES ACRIDIENS PAR L’HYPHOMYCETE ENTOMOPATHOGENE, METARHIZIUM FLAVOVIRIDE ET VARIABILITE DE LA TOLERANCE AUX CONTRAINTES CLIMATIQUES DES ISOLATS FONGIQUES CANDIDATS A LA LUTTE ANTIACRIDIENNE

Université de Paris 11 (1996)

CONDITIONS D’INFECTION DES ACRIDIENS PAR L’HYPHOMYCETE ENTOMOPATHOGENE, METARHIZIUM FLAVOVIRIDE ET VARIABILITE DE LA TOLERANCE AUX CONTRAINTES CLIMATIQUES DES ISOLATS FONGIQUES CANDIDATS A LA LUTTE ANTIACRIDIENNE

Ouedraogo, Amidou

Titre : CONDITIONS D’INFECTION DES ACRIDIENS PAR L’HYPHOMYCETE ENTOMOPATHOGENE, METARHIZIUM FLAVOVIRIDE ET VARIABILITE DE LA TOLERANCE AUX CONTRAINTES CLIMATIQUES DES ISOLATS FONGIQUES CANDIDATS A LA LUTTE ANTIACRIDIENNE

CONDITIONS FOR INFECTION OF ACRIDIDS BY THE ENTOMOPATHOGENIC HYPHOMYCETE, METARHIZIUM FLAVOVIRIDE AND VARIABILITY IN TOLERANCE TO ENVIRONMENTAL CONSTRAINTS OF POTENTIAL FUNGAL BIOCONTROL AGENTS OF GRASSHOPPERS AND LOCUSTS

Auteur : Ouedraogo, Amidou.

Université de soutenance : Paris 11

Grade : Doctorat : SCIENCES BIOLOGIQUES FONDAMENTALES ET APPLIQUEES, PSYCHOLOGIE : Paris 11 : 1996

Résumé
LE RECOURS AUX HYPHOMYCETES ENTOMOPATHOGENES DANS LA LUTTE ANTIACRIDIENNE DOIT S’APPUYER SUR DES STRATEGIES D’APPLICATION ET DE SELECTION VISANT A SURMONTER LES CONTRAINTES CLIMATIQUES QUI REGNENT DANS LES HABITATS DES CRIQUETS. LE TRAVAIL ENTREPRIS A EU POUR BUT DE PRECISER (1) LES LIMITES HYGROTHERMIQUES DE L’INFECTION FONGIQUE PAR METARHIZIUM FLAVOVIRIDE CHEZ LE CRIQUET PELERIN ET (2) L’ETENDUE DE LA VARIABILITE DE LA TOLERANCE AUX CONDITIONS CLIMATIQUES CHEZ 3 ESPECES FONGIQUES PATHOGENES D’ACRIDIENS : BEAUVERIA BASSIANA, METARHIZIUM ANISOPLIAE ET M. FLAVOVIRIDE. LES ESSAIS PATHOLOGIQUES COMPARATIFS DE PLUSIEURS ISOLATS DE M. FLAVOVIRIDE A 29 ET 35C ET A 33% D’HUMIDITE RELATIVE (HR), PERMETTENT DE SELECTIONNER L’ISOLAT MF324. A 40C, AUCUNE MORTALITE PAR MYCOSE N’EST OBSERVEE, EN RAISON DE L’INHIBITION DE LA GERMINATION. L’EFFET DE L’HUMIDITE SUR L’INFECTION A ETE ETUDIEE DE 13% A 100% HR ET A 29C, LES RESULTATS OBTENUS MONTRENT QUE CELLE-CI N’EST PAS AFFECTEE PAR LES FAIBLES HUMIDITES. L’INFLUENCE DU RAYONNEMENT SUR L’INFECTION A ETE DEMONTREE AU BENIN. M. FLAVOVIRIDE S’AVERE UN HYPHOMYCETE ENTOMOPATHOGENE BIEN ADAPTE AUX ZONES INFESTEES PAR LE CRIQUET PELERIN. LA VARIABILITE DE LA TOLERANCE A LA TEMPERATURE DES PRINCIPALES ESPECES D’HYPHOMYCETES INFEODEES AUX CRIQUETS ET SAUTERIAUX A ETE ETUDIEE SUR 65 ISOLATS DE B. BASSIANA, 22 ISOLATS DE M. ANISOPLIAE, ET 14 ISOLATS DE M. FLAVOVIRIDE. L’ANALYSE DES VITESSES DE CROISSANCE RADIALE A 11 NIVEAUX DE TEMPERATURE, ENTRE 8 ET 40C, MONTRE UNE GRANDE VARIABILITE INTER ET INTRA-SPECIFIQUE. CHES LES B. BASSIANA, LA TEMPERATURE OPTIMALE SE SITUE ENTRE 20 ET 28C, CHEZ LES METARHIZIUM, ENTRE 25 ET 32C. LA TOLERANCE AU RAYONNEMENT DES SPORES QUIESCENTES DE CES ISOLATS MONTRE QUE CELLES DES ISOLATS DE M. FLAVOVIRIDE SONT LES PLUS RESISTANTS. L’OPTIMISATION DES POTENTIALITES DES MYCOINSECTICIDES DANS LA LUTTE ANTIACRIDIENNE PASSE DONC PAR LA SELECTION D’ISOLATS PLUS TOLERANTS AUX CONDITIONS SEMI-ARIDES DES BIOTOPES DES CRIQUETS

Mots clés
METHODOLOGIE - INFECTION - ENTOMOPATHOGENE - DEPREDATEUR - EFFICACITE - SENSIBILITE - TEMPERATURE - HUMIDITE RELATIVE - ACRIDIDAE - METARHIZIUM FLAVOVIRIDE
METHODOLOGY - INFECTION - ENTOMOPATHOGEN - PEST - EFFICIENCY - SENSITIVITY - TEMPERATURE - RELATIVE HUMIDITY ACRIDIDAE

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 8 juin 2008, mise à jour le 18 janvier 2017