Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2016 → Estimation de l’importance des services des écosystèmes humides pour les populations et visiteurs des communes du parc national d’El Kala dans le nord-est de l’Algérie

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2016

Estimation de l’importance des services des écosystèmes humides pour les populations et visiteurs des communes du parc national d’El Kala dans le nord-est de l’Algérie

Chagour A.

Titre : Estimation de l’importance des services des écosystèmes humides pour les populations et visiteurs des communes du parc national d’El Kala dans le nord-est de l’Algérie

Auteur : Chagour A.

Etablissement de soutenance : Co-accréditation Université de Montpellier : Faculté d’Economie, CIHEAM-IAMM. 

Diplôme : Master 2 Economie et management publics. Parcours : Ingénierie des Projets et des Politiques Publiques 2016

Résumé
En Algérie, la planification, segmentée entre la planification sectorielle, la planification communale, les plans de gestions des aires protégées et la planification transversale des grands projets nationaux, est source de tensions et de conflits dont les arbitrages se font au niveau du centre et des Wilayas. Cette situation existe sur le territoire du Parc National d’El Kala (PNEK), créé en 1983 sur le territoire touchant neuf communes de la Wilaya d’El Tarf. Les plans communaux de ces communes sont peu faits en concertation et peu harmonisés avec le plan de gestion du PNEK d’où une gestion peu intégrée du territoire, malgré l’appui de différents projets. En particulier, les considérations environnementales restent en retrait dans le processus décisionnel des plans communaux de développement (PCD) de ces communes. Cette étude, dans le cadre d’un projet de gestion intégrée du territoire financé par le Fonds Partenarial pour les Ecosystèmes Critiques (CEPF), vise à développer la connaissance sur le potentiel des services rendus par les écosystèmes humides du PNEK et sur les avantages et les bénéfices qu’ils procurent aux acteurs locaux et aux visiteurs. Cette connaissance sur l’importance du potentiel et de l’utilisation de ces services, nous l’avons appréhendé par type d’habitat, à partir d’enquêtes de perception des acteurs et des visiteurs du territoire, en utilisant et adaptant les nomenclatures et les classifications européennes. En permettant une meilleure compréhension des services écosystémiques, l’objectif final de cette étude est de développer un argumentaire supplémentaire destiné aux communes et aux secteurs pour qu’ils prennent mieux en compte le capital naturel, en particulier celui des zones humides

Mots-clés : SERVICE ECOSYSTEMIQUE ; PARC NATIONAL ; ZONE HUMIDE ; PLANIFICATION SECTORIELLE ; GESTION INTEGREE ; PATRIMOINE NATUREL ; CONFLIT D’USAGE ; EVALUATION DE L’IMPACT ; ALGERIE

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 5 décembre 2017