Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2016 → Systèmes d’innovation pour les coproduits agro-industriels en alimentation du bétail en Algérie : cas de l’amande d’abricot et son tourteau et du coproduit de transformation de la tomate

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2016

Systèmes d’innovation pour les coproduits agro-industriels en alimentation du bétail en Algérie : cas de l’amande d’abricot et son tourteau et du coproduit de transformation de la tomate

Bakache M.D.E.

Titre : Systèmes d’innovation pour les coproduits agro-industriels en alimentation du bétail en Algérie : cas de l’amande d’abricot et son tourteau et du coproduit de transformation de la tomate

Auteur : Bakache M.D.E.

Etablissement de soutenance : Co-accréditation Université de Montpellier : Faculté d’Economie, CIHEAM-IAMM.

Diplôme : Master 2 Economie et management publics. Parcours : Ingénierie des Projets et des Politiques Publiques 2016

Résumé
La filière aliment du bétail a connu depuis les années 1980 un développement notable. Le changement des politiques agricoles et alimentaires et l’évolution de l’élevage au cours des 30 dernières années, sont les principaux déterminants de ce développement. Malgré ce développement, l’industrie des aliments du bétail reste en grande majorité dépendante des importations ce qui expose les opérateurs nationaux aux risques de fluctuations des cours mondiaux. L’État dans sa nouvelle politique du renouveau agricole et rural a pris une série de mesures visant la valorisation des coproduits, ce qui devrait permettre de limiter les importations de matières premières et favoriser la production locale ainsi que la création de valeur grâce à la technologie qui permet de rendre ces sous-produits utilisables en alimentation animale. Notre travail consiste à étudier les possibilités de création d’une filière innovante de valorisation des coproduits en prenant comme cas d’étude l’amande d’abricot et son tourteau et le coproduit de transformation de la tomate. Notre analyse a montré que ces coproduits n’ont pas pour but de remplacer tout le fourrage ou le concentré, mais peuvent assurer un complément intéressant pour pallier le déficit. Ces coproduits se situent bien en matière de prix de production et de qualité nutritionnelle. De nombreuses contraintes restreignent les possibilités de valorisation des tourteaux d’amande d’abricot et du coproduit de la transformation de tomate notamment l’existence de nombreux débouchés dans des filières exportatrices pour les amandes d’abricot (exportation des noyaux d’abricot secs et décortiqués) et dans le commerce des épices pour le coproduit de transformation de la tomate.

Mots-clés : ALIMENT POUR ANIMAUX ; SOUS PRODUIT ; INNOVATION ; FILIERE ; ABRICOT ; TOMATE D’INDUSTRIE ; ALGERIE

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 13 novembre 2017