Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2015 → Expérimentation et documentation des potentialités du propulseur de piment utilisé comme outil d’atténuation des conflits homme-éléphants autour du concept de "Barrière Virtuelle" au Zimbabwe

AgroParisTech (2015)

Expérimentation et documentation des potentialités du propulseur de piment utilisé comme outil d’atténuation des conflits homme-éléphants autour du concept de "Barrière Virtuelle" au Zimbabwe

Scrizzi, Aliénor

Titre : Expérimentation et documentation des potentialités du propulseur de piment utilisé comme outil d’atténuation des conflits homme-éléphants autour du concept de "Barrière Virtuelle" au Zimbabwe

Auteur : Scrizzi, Aliénor

Etablissement de soutenance : AgroParisTech

Grade : Master Gestion Environnementale des Ecosystèmes et Forêts Tropicales GEEFT 2015

Résumé
Les conflits Hommes-Eléphants représentent un problème majeur dans les zones rurales des pays où les hommes et éléphants co-existent. Au Zimbabwe, les communautés rurales cohabitent avec la plus grande population d’éléphants (Loxodonta africana) au monde. La croissance démographique, des deux côtés, entraîne un compétition accrue pour l’espace et les ressources naturelles, génératrice de conflits. Ce phénomène va probablement s’intensifier au cours des prochaines années. Pour des raisons à la fois de conservation et de développement, il devient urgent de mettre au point des solutions d’atténuation des conflits qui soient durables et peu coûteuses. Dans ce cadre, nous avons documenté et testé les effets à long terme du propulseur de piment (version automatique et manuelle), et la possibilité d’implanter un effet de "barrière virtuelle" entre les zones rurales et les aires protégées. Deux études exploratoires ont été menées dans deux contextes très différents. Plusieurs types de réponses observées suggèrent que les éléphants sont rapidement conditionnés, et progressivement capables d’associer l’intervention à l’endroit du conflit. Cependant aucun effet de "barrière virtuelle" n’a pu être démontré. Nous supposons que la réussite de ce type d’approche dépend fortement du contexte de l’expérimentation et de l’attractivité de la ressource à protéger.

Mots Clés : Gestion des conflits ; Géographie rurale ; Espaces protégés Éléphant d’afrique ; Zimbabwe

Présentation (AgroParisTech)

Page publiée le 23 novembre 2017