Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2012 → Evolution socio-économique et dégradation des terres et des eaux du bassin versant de l’Oronte au Liban : Cas de la région de Hermel

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2012

Evolution socio-économique et dégradation des terres et des eaux du bassin versant de l’Oronte au Liban : Cas de la région de Hermel

Hamade S

Titre : Evolution socio-économique et dégradation des terres et des eaux du bassin versant de l’Oronte au Liban : Cas de la région de Hermel

Auteur : Hamade S

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Doctorat 2012

Résumé
En tant que périphérie, formant la frontière sud-est avec la Syrie, El-Hermel est la principale région du bassin de l’Oronte au Liban. Elle était le fief de plusieurs pouvoirs qui ont régné dans la région depuis le début du vingtième siècle. Ces pouvoirs avaient pris le contrôle des ressources naturelles jusqu’au début des années 1970, quand l’Etat a renforcé son pouvoir. Cependant, les usages de la terre et de l’eau sont devenus libéraux dans une relative indépendance. La région de Hermel bénéficie aujourd’hui d’un développement socioéconomique et d’un aménagement hydroagricole et révèle un morcellement de terre. Ainsi, la dynamique agraire de la région a contribué à augmenter la production végétale mais aussi à accroître les tensions sur le foncier, et à surexploiter l’eau d’irrigation. La pénurie de maind’œuvre locale s’explique par la pluriactivité non agricole. D’autre part, le désengagement plus ou moins de l’Etat au Hermel, a poussé les agriculteurs de la région à adopter des stratégies agricoles indépendantes, qui ont provoqué des conséquences néfastes sur les ressources en terre et en eau. L’usage incontrôlé de ces ressources a provoqué l’érosion hydrique du sol et la surexploitation des eaux souterraines. Conjuguée à ces problèmes, la région est confrontée à un stress hydrique. Face à tous ces problèmes et grâce aux analyses chronologique, spatiale et agraire, nous avons suggéré une Stratégie Agricole Spécifique du Hermel (SASH), qui sera un outil au profit du paysage et des agriculteurs de la région, en préservant l’eau et la terre et en augmentant les revenus agricoles.

Mots-clés : DEGRADATION DES TERRES ; GESTION DES RESSOURCES NATURELLES ; GESTION DES EAUX ; SYSTEME AGRAIRE ; MORCELLEMENT DES TERRES ; TELEDETECTION ; IRRIGATION ; EROSION ; LIBAN

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 20 novembre 2017