Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2009 → Libéralisation et ouverture de l’économie algérienne : quel impact sur la gouvernance des entreprises agroalimentaires : cas de la wilaya de Bejaia.

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2009

Libéralisation et ouverture de l’économie algérienne : quel impact sur la gouvernance des entreprises agroalimentaires : cas de la wilaya de Bejaia.

Ardjoune I.

Titre : Libéralisation et ouverture de l’économie algérienne : quel impact sur la gouvernance des entreprises agroalimentaires : cas de la wilaya de Bejaia.

Auteur : Ardjoune I.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master of Science : Recherche, 2009

Résumé
L’objet de cette étude est d’évaluer la gouvernance des entreprises agroalimentaires algériennes dans un contexte de changement de l’environnement institutionnel, qui est celui de la libéralisation et de l’ouverture économique. Le cadre théorique utilisé repose sur les différentes approches de la gouvernance d’entreprise ainsi que sur les interactions de cette dernière avec d’autres niveaux de gouvernance. La démarche méthodologique privilégiée est la réalisation d’entretiens avec les cadres dirigeants de 15 entreprises agroalimentaires. Les résultats obtenus montrent que la gouvernance des entreprises agroalimentaires publiques obéit à une multiplicité de niveaux tandis que dans les entreprises privées, le pouvoir est concentré dans les mains des dirigeants. Cette étude montre aussi que la libéralisation en Algérie ne permet pas encore d’instaurer la qualité institutionnelle nécessaire à la bonne gouvernance des entreprises

Mots-clés : GOUVERNANCE ; ENTREPRISE ; INSTITUTION ; LIBERALISATION DES ECHANGES ; INDUSTRIE ALIMENTAIRE ; ENTREPRISE PUBLIQUE ; ENTREPRISE PRIVEE ; ALGERIE

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 8 décembre 2017