Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2017 → Precipitation, runoff and water balance regimes variability along the Peruvian Pacific slope and coast : ENSO influence and sensitivity to hydroclimatic change.

Université Toulouse 3 Paul Sabatier (2017)

Precipitation, runoff and water balance regimes variability along the Peruvian Pacific slope and coast : ENSO influence and sensitivity to hydroclimatic change.

RAU LAVADO Pedro

Titre : Precipitation, runoff and water balance regimes variability along the Peruvian Pacific slope and coast : ENSO influence and sensitivity to hydroclimatic change.

Variabilité du régime des précipitations, des débits et des bilans hydriques le long du Versant Pacifique Péruvien : influence du phénomène ENSO et sensibilité au changement hydroclimatique.

Auteur : RAU LAVADO Pedro

Etablissement de soutenance : Université Toulouse 3 Paul Sabatier

Grade : Doctorat de l’Université de Toulouse 2017

Résumé
La variabilité climatique et les événements extrêmes associés comme le phénomène El Niño (ENSO) représentent les épisodes les plus difficiles à gérer dans le Versant Pacifique Péruvien. En outre, une préoccupation croissante sur la disponibilité en eau a lieu depuis les années 1970s. Une documentation approfondie des régimes de précipitations et des débits est un élément clé de tout plan de gestion de l’eau et notre recherche est la première étude sur la variabilité hydroclimatique à l’échelle mensuelle et annuelle dans la zone d’étude au cours des quatre dernières décennies (période 1970-2010). Tout d’abord, un traitement de base de données exhaustif a été effectué pour surmonter certaines limitations et notamment celles liées aux conditions géographiques des Andes. Deuxièmement, le régime des précipitations a été étudié avec une approche de régionalisation liée aux conditions de séries temporelles non stationnaires. Une méthode mixte associant la méthode des clusters k-means et la méthode du vecteur régional a été proposée. Neuf régions ont été identifiées avec des régimes homogènes de précipitation tenant compte d’un gradient latitudinal et altitudinal. Un bilan hydroclimatique a ensuite été fait à l’échelle de bassin versant, abordant la problématique du climat et de l’anthropisation et leurs influences potentielles sur les séries chronologiques hydroclimatiques. Le cadre théorique de Budyko-Zhang a été utilisé et a permis d’identifier 11 des 26 bassins versants à faible influence climatique et anthropique (i.e. des conditions quasi-naturelles). Le régime des débits a ensuite été étudié pour ces conditions et une extension pour l’ensemble des 49 bassins versants de la zone d’étude a été effectuée. Un modèle hydrologique régional est proposé via deux modèles conceptuels agrégés à l’échelle de temps annuelle et mensuelle (GR1A et GR2M respectivement). Un test d’échantillonnage différentiel (DSST) a été utilisé pour améliorer la robustesse de la modélisation par rapport aux conditions climatiques contrastées entre années sèches et humides dans les conditions semi-arides. Enfin, la portée de la thèse couvre (1) une revisite de la relation ENSO/précipitation en prenant en compte les neuf régions identifiées et de plusieurs indices ENSO afin de discriminer l’influence des deux types d’El Niño (El Niño du Pacifique Est EP et du Pacifique Central CP) ainsi que l’influence de la variabilité atmosphérique (i.e. l’oscillation Madden et Julian) et aux conditions océaniques régionales. La méthodologie proposée consiste en l’analyse des composantes principales, ondelettes et de cohérence, les corrélations glissantes et l’analyse de la covariance spatiale afin de mettre en évidence la modulation décennale significative du phénomène ENSO ainsi que sa croissance à partir des années 2000s où la relation ENSO/précipitations s’inverse par rapport à la décennie précédente. Les deux modes de co-variabilité dominants entre la température superficielle de la mer dans le Pacifique tropical et les neuf régions montrent des caractéristiques dominantes de l’influence de l’ENSO : une augmentation des précipitations sur les régions aval dans le nord pendant El Niño EP et une diminution des précipitations sur les régions amont le long des Andes lors des événements El Niño CP. (2) La sensibilité au changement hydroclimatique est explorée via l’analyse des tendances hydroclimatiques comme indicateurs de changement de l’hydroclimatologie régionale. Les résultats montrent un réchauffement important dans la zone d’étude avec une moyenne de 0,2°C par décennie. En outre, les changements dans les trajectoires dans l’espace de Budyko (i.e. direction et amplitude) ont révélé que six bassins versants étaient sensibles à la variabilité du climat (i.e. probablement avec une grande sensibilité au climat futur) et aux changements d’utilisation du sol et où les précipitations et la température sont les facteurs prépondérants du changement de ces environnements

Présentation (Archives Ouvertes)

Version intégrale (19,69 Mb)

Page publiée le 27 novembre 2017