Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → La mobilité pendulaire et le transport collectif intercommunal dans l’agglomération du Grand El Jadida : Cas des flux provenant de la banlieue

Université Mohammed V Rabat (2017)

La mobilité pendulaire et le transport collectif intercommunal dans l’agglomération du Grand El Jadida : Cas des flux provenant de la banlieue

El Adib Mohamed

Titre : La mobilité pendulaire et le transport collectif intercommunal dans l’agglomération du Grand El Jadida : Cas des flux provenant de la banlieue

Auteur : El Adib Mohamed

Etablissement de soutenance : Université Mohammed V Rabat

Grade : Doctorat 2017

Résumé
La présente thèse porte sur la question de la mobilité pendulaire dans le Grand El Jadida notamment les flux provenant de la banlieue. Suite à son attractivité depuis le début de la décennie 1980, grâce à la localisation de divers projets structurants surtout le complexe industrialo-portuaire Jorf Lasfar, une complémentarité fonctionnelle s’est instaurée entre les centres et communes de cette agglomération. Par conséquent, la population de la banlieue se trouve devant la contrainte de se déplacer quotidiennement entre le domicile et les lieux d’activités et de poursuite des études. Ainsi, cette recherche consiste en l’analyse du rapport entre la mobilité pendulaire et son bassin de transaction (agglomération) d’une part, et le rapport entre la mobilité pendulaire et le système de transport collectif intercommunal (mode bus) d’autre part. La préparation de cette recherche s’est appuyée sur une approche d’analyse systémique. Outre cela, la revue de littérature, une étude empirique a concerné 1712 personnes de 15 ans et plus, appartenant à 4% des ménages de la banlieue, des entretiens semi-directifs avec les acteurs du TC ainsi que l’observation directe des terminus-bus. Les résultats obtenus montrent qu’en fonction de la complémentarité fonctionnelle et de la dynamique du Grand El Jadida, sa population est fortement caractérisée par la mobilité pendulaire. Malgré les interventions visant l’amélioration du transport collectif par l’entrée en vigueur d’une gestion déléguée et intercommunale par un nouvel opérateur, le décalage persiste encore entre la mobilité telle qu’elle est perçue et le transport collectif intercommunal sur plusieurs niveaux : la desserte, le temps d’attente et de déplacement, l’infrastructure et la qualité des services. Enfin, il paraît que cette recherche a permis d’analyser une problématique d’actualité pour la géographie tant au Maroc qu’ailleurs.

Présentation (Archives Ouvertes)

Version intégrale (11,38 Mb)

Page publiée le 31 janvier 2018, mise à jour le 15 mai 2018