Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Sénégal → Etude du phénomène de la tole ondulée sur les pistes en tout venant latéritique

Ecole Polytechnique de Thiès (1990)

Etude du phénomène de la tole ondulée sur les pistes en tout venant latéritique

ATTAPKA Nicephore Omer

Titre : Etude du phénomène de la tole ondulée sur les pistes en tout venant latéritique

Auteur : ATTAPKA Nicephore Omer

Etablissement de soutenance : Ecole Polytechnique de Thiès

Grade : Ingénieur Génie Civil 1990

Sommaire
La tôle ondulée est un phénomène qui affecte fréquemment les routes non revêtues des régions tropicales et singulièrement les régions arides. Son éradication pose des problèmes et la plupart des Services des Travaux Publics se contentent d’un grattage régulier des zones affectées. Cette pratique a pour conséquence, la diminution de l’épaisseur de la chaussée et l’utilisation d’importantes quantités de matériaux lors du rechargement. Le but de ce projet est d’étudier différents tronçons de pistes affectées par le phénomène de la tôle ondulée, d’analyser les caractéristiques des matériaux utilisés et de proposer des méthodes correctives pouvant contribuer à éviter l’apparition d’une telle source d’inconfort et d’insécurité. si la plupart de nos pistes ne sont pas construites avec des matériaux stabilisés pour améliorer leur résistance à l’usure, aux chocs et diminuer leur susceptibilité à la tôle ondulée, ce n’est sûrement pas parce que la théorie de la stabilisation des matériaux utilisés dans la construction des superstructures routières est une notion nouvelle ou encore moins, une notion que les ingénieurs ne maîtrisent pas. Cela est sans nul doute dû à la limitation du budget alloué à de telles opérations. Nous nous proposons donc, considérant tout ce qui précède, d’évoquer la nécessité de la stabilisation des matériaux dans la construction des routes non revêtues n’ayant pas atteint le seuil de bitumage. La conséquence de l’adoption d’une telle attitude est bien entendu la suppression de la tôle ondulée pour une longue échéance.

Version intégrale

Page publiée le 3 avril 2018