Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1993 → Durabilité des systèmes agraires : modélisation technico-économique d’un village de la zone cotonnière du Burkina-Faso

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 1993

Durabilité des systèmes agraires : modélisation technico-économique d’un village de la zone cotonnière du Burkina-Faso

Barbier B.

Titre : Durabilité des systèmes agraires : modélisation technico-économique d’un village de la zone cotonnière du Burkina-Faso

Auteur : Barbier B.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master of Science (MS) 1993

Résumé
La notion de durabilité appliquée à l’agriculture semble être une résurgence de débats déjà anciens sur les dangers d’inadéquation entre la production agricole permise par les ressources naturelles, la technologie et la demande des populations en croissance. Aujourd’hui l’accélération de la croissance démographique et la surexploitation des ressources renouvelables et non renouvelables augmentent les risques de ruptures locales ou généralisées. Dans la zone cotonnière burkinabée la problématique se déroule en accéléré. Une croissance démographique qui fait doubler la population tous les dix ans dans un milieu naturel aux contraintes strictes, a d’abord conduit à une intensification en intrants externes. Dans les prochaines années le problème se posera en terme de durabilité du système. Pour envisager l’avenir des systèmes de production agricole, l’auteur propose dans l’utilisation des modèles de programmation linéaire un cheminement récursif pour mieux traduire le caractère risqué de l’agriculture pluviale, utilise le niveau villageois pour l’échelle de modélisation et emploie conjointement un modèle biophysique qui permet de contourner le manque de données agronomiques et simule la durabilité des systèmes de culture à l’échelle de la parcelle. Les phénomènes mis en évidence par le modèle biophysique ont été introduits dans le modèle de programmation linéaire afin de simuler les stratégies de baisse et de restauration de la fertilité. Les résultats prospectifs obtenus semblent encourageants

Mots-clés : BURKINA FASO ; DURABILITE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; SYSTEME AGRAIRE ; PROGRAMMATION LINEAIRE ; ANALYSE MICROECONOMIQUE ; MODELE ; BIOPHYSIQUE ; STRUCTURE AGRICOLE ; PROSPECTIVE ; FERTILITE ; COTON

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 17 mai 2018