Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2016 → Maize price volatility in Burkina Faso : Measurement, Causes and Consequences

Université de Montpellier (2016)

Maize price volatility in Burkina Faso : Measurement, Causes and Consequences

Ndiaye, Moctar

Titre : Maize price volatility in Burkina Faso : Measurement, Causes and Consequences

La volatilité du prix du maïs au Burkina Faso : Mesure, causes et conséquences

Auteur : Ndiaye, Moctar

Etablissement de soutenance : Université de Montpellier

Grade : Doctorat : Sciences Économiques : Montpellier : 2016

Résumé
La volatilité des prix alimentaires est devenue un sujet de préoccupation constante dans les pays en développement suite à la flambée des prix des produits alimentaires en 2007/08 et 2010/11. Cette thèse s’intéresse à la caractérisation de la volatilité des prix au Burkina Faso. La volatilité des prix est définie comme la part imprévisible des variations de prix. Les objectifs de cette thèse sont en particulier i) d’évaluer les caractéristiques de la volatilité des prix du maïs au Burkina Faso, ii) d’analyser ses déterminants et iii) ses impacts sur le comportement des producteurs. Pour répondre à ces questions complémentaires, nous avons combiné des données originales et riches de prix céréaliers sur plusieurs marchés et des données sur l’activité agricole de près de 2000 producteurs sur l’ensemble du territoire Burkinabé. Plusieurs résultats émergent dans cette thèse. Premièrement, ces données ont permis d’isoler le secteur clé du maïs pour ensuite présenter de manière détaillée les données sur les prix du maïs et sur l’activité agricole des ménages utilisés dans la suite de la thèse (chapitre 1). Deuxièmement, l’analyse des séries de prix du maïs sur chaque marché propose le processus ARCH comme modèle de séries chronologiques qui explique le mieux les caractéristiques de la volatilité des prix sur la majorité des marchés. Sur ces marchés les baisses et les hausses de prix ont une contribution similaire sur la volatilité des prix, et seuls les chocs de court terme l’affectent. Les autres marchés sont caractérisés par une persistance de la volatilité avec un effet différencié des variations de prix qui s’expliquent par les caractéristiques géographiques (chapitre 2). Troisièmement, l’analyse des séries de prix en panel révèle que la volatilité des prix du maïs est élevée sur les marchés les plus enclavés (chapitre 3). Quatrièmement, l’analyse des séries de prix du maïs combinés aux données sur l’activité agricole des ménages indiquent qu’une hausse des prix du maïs accroît l’utilisation des engrais chimiques. Toutefois, les variations de prix imprévisibles diminuent le niveau d’utilisation de ces engrais ; tandis que les variations des prix prévisibles n’ont aucun effet significatif sur leur utilisation (chapitre 4). La principale originalité de cette thèse réside dans le traitement des questions relatives à la volatilité des prix à l’échelle des marchés locaux et à un niveau microéconomique avec des données de ménage, alors que cette problématique est généralement perçue sous un angle macroéconomique à l’échelle internationale.

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 9 décembre 2017