Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Sénégal → Conservation des sols contre l’érosion hydrique à Sébikotane

Ecole Polytechnique de Thiès (1989)

Conservation des sols contre l’érosion hydrique à Sébikotane

BA Alioune

Titre : Conservation des sols contre l’érosion hydrique à Sébikotane

Auteur : BA Alioune

Etablissement de soutenance : Ecole Polytechnique de Thiès

Grade : Ingénieur Génie Civil 1989

Sommaire
Pour atteindre notre objectif qui est de proposer des méthodes pour com battre l’érosion hydrique, une connaissance du milieu rural de Sébikotane est entreprise afin de mieux connaître les différentes activités et potentialités de la communauté rurale (C.R). L’étude des différentes causes de l’érosion hydrique suit et permet de maîtriser les facteurs accélérateurs du processus d’érosion. Après l’étude des causes, nous passons en revue l’hydrologie et la pluviométrie au chapitre 2. La pluviométrie, la c l.tmat.o logIe et l’hydrologie ont une incidence certaine sur l’érosion. Une étude géomorphologique offre une connaissance des types de formations géologiques ainsi que des reliefs dans la zone. Le relief et ces variations constituent des facteurs déterminants sur l’érosion car celle-ci varie de façon exponentielle avec la pente. Au chapitre  l’étude pédologique nous renseigne sur les propriétés physico-chimiques des groupes de sols. Le chapitre 5 donne les résultats d’analyses granulométriques et pédologi ques des sols dans certains endroits du bassin versant. Au chapitre 6, nous faisons d’abord un zonage du bassin versant suivant les critères topographi ques et pédologiques ensuite nous faisons l’estimation de l’érosion par la formule de l’équation universelle de Wishmeier. Le chapitre 7 est réservé aux techniques de lutte antiérosive retenues et au prédimensionnement du réseau de défense mécanique choisi à cet effet. Le chapitre 8 est destiné à l’étude des coûts du réseau mécanique et le chapitre 9 consiste en une enquête culturale suivie de son dépouillement. Enfin pour terminer des conclusions et des recommandations sont élaborées.

Version intégrale

Page publiée le 31 mars 2018