Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1993 → Apports de la géochimie isotopique (²H et 18O) à l’etude des mouvements de l’eau dans les sols argileux : Modelisation, étude experimentale et application au milieu naturel (Burkina Faso)

Université Paris 6 (1993)

Apports de la géochimie isotopique (²H et 18O) à l’etude des mouvements de l’eau dans les sols argileux : Modelisation, étude experimentale et application au milieu naturel (Burkina Faso)

Mathieu, Renaud

Titre : Apports de la géochimie isotopique (²H et 18O) à l’etude des mouvements de l’eau dans les sols argileux : Modelisation, étude experimentale et application au milieu naturel (Burkina Faso)

THE CONTRIBUTION OF ISOTOPE GEOCHEMISTRY (2H AND 180) TO STUDY OF WATER MOVEMENTS IN ARGILOUS SOILS. MODELISATION, EXPERIMENTAL STUDY AND APPLICATION TO ENVIRONMENT (BURKINA FASO)

Auteur : Mathieu, Renaud

Etablissement de soutenance : Université Paris 6

Grade : Docteur de l’Université PARIS 6 1993

Résumé
APRES UNE PRESENTATION DE LA THEORIE DES MOUVEMENTS EN EAU ET ISOTOPES STABLES (2H ET 180) DANS LES SOLS ET DE SES APPLICATIONS, EST PROPOSE LE MODELE NUMERIQUE MOISE DESTINE A LA SIMULATION DE L’EVOLUTION DES TENEURS EN EAU ET ISOTOPES EN REGIME EVAPORATOIRE PERMANENT OU TRANSITOIRE. LE MODELE A ETE CONFRONTE DE FACON SATISFAISANTE AVEC LES SOLUTIONS ANALYTIQUES DE BARNES ET ALLISON, DEVELOPPEES POUR DES CONDITIONS STATIONNAIRES, PUIS APPLIQUE A LA SIMULATION DES RESULTATS D’UNE ETUDE EXPERIMENTALE DE L’EVAPORATION EN REGIME TRANSITOIRE MENEE SUR DES COLONNES DE SOL ARGILEUX NATUREL. UNE ETUDE ISOTOPIQUE ET HYDROGEOLOGIQUE DES EAUX DE PLUIES, DU SOL ET DE L’AQUIFERE A ETE MENEE SUR UN PETIT BASSIN VERSANT AU BURKINA FASO EN 1988 ET 1989. L’EVOLUTION HYDRIQUE ET ISOTOPIQUE DANS LE SOL AU COURS DES SAISONS HUMIDES A PERMIS DE DISTINGUER UN MODE D’INFILTRATION DIFFUSE ET UN MODE D’INFILTRATION RAPIDE PAR UN SYSTEME CONDUCTEUR MACROPORAL. L’EVOLUTION DANS L’AQUIFERE APPARAIT EGALEMENT RELEVER DE DEUX MODES D’ALIMENTATION : DIFFUSE PAR LES ALTERITES ET RAPIDE PAR LA FISSURATION. LES RESULTATS ISOTOPIQUES OBTENUS AU LABORATOIRE ET EN MILIEU NATUREL ONT ETE INTERPRETES EN FAISANT A PLUSIEURS REPRISES L’HYPOTHESE DE L’EXISTENCE DE DIFFERENTS DOMAINES D’EAUX CARACTERISES PAR LA SPECIFICITE DE LEURS PROPRIETES HYDRODYNAMIQUES ET ISOTOPIQUES, EN RELATION AVEC LES PROPRIETES TEXTURALES ET STRUCTURALES PARTICULIERES DES SOLS ARGILEUX

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 30 avril 2018, mise à jour le 9 mars 2019