Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2003 → Suivi de la dynamique de la dune d’Oursi

Université de Ouagadougou (2003)

Suivi de la dynamique de la dune d’Oursi

Boni Alexis

Titre : Suivi de la dynamique de la dune d’Oursi

Auteur : Boni Alexis

Etablissement de soutenance : Université de Ouagadougou

Grade : Maîtrise de Géographie 2003

Résumé
Le Sahel burkinabé est soumis à un processus de désertification qui a pour conséquence la redynamisation des dunes du Quaternaire. La remise à vif de la dune d’Oursi se caractérise par une variation de la superficie de la partie ravivée. Celle-ci est ainsi passée de 12 ha en 1955 à 190 ha en 1981, puis 32 ha en 1995. Les principaux facteurs du processus de ravivage sont la sécheresse et les activités humaines. Les actions conjuguées de ces deux facteurs sont à l’origine de la dégradation du couvert végétal. La dune une fois remise à nu est soumise à une dynamique éolienne qui provoque le déplacement des particules sableuses. Ceci engendre l’ensablement du village, des champs, du cours d’eau Gountouré et de la mare d’Oursi. D’où la nécessité de chercher des solutions adéquates à court, moyen et long termes pour pérenniser les activités humaines dans la région. Les méthodes de lutte contre l’ensablement sont nombreuses, mécaniques, biologiques, chimiques, etc. On devrait cependant retenir celles qui associent les populations locales, donnent des solutions définitives et applicables. La situation actuelle à Oursi mérite une attention particulière pendant qu’il est encore temps.

Mots clés : Dégradation - Paysages dunaires - Erosion éolienne - Ensablement Oursi - Sahel - Burkina Faso.

Version intégrale

Page publiée le 30 mars 2018