Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2002 → Causes et facteurs de la mortalité infantile dans les oasis du Kawar (Niger)

Université de Ouagadougou (2002)

Causes et facteurs de la mortalité infantile dans les oasis du Kawar (Niger)

Kiari Boukar Sidik

Titre : Causes et facteurs de la mortalité infantile dans les oasis du Kawar (Niger)

Auteur : Kiari Boukar Sidik

Etablissement de soutenance : Université de Ouagadougou

Grade : Maîtrise de Géographie 2002

Résumé
Cette étude qui s’est déroulée dans les oasis du Kawar a pour objectif principal de connaître les causes et les facteurs associés à la mortalité infantile au sein des populations vivant dam cette zone géographique. Les variables retenues dans l’analyse concernent aussi bien celles qui sont liées à la mère comme l’âge, le niveau d’instruction, celles qui sont liées à l’environnement physique comme la présence de service de santé, le type d’habitat et l’approvisionnement en eau potable que celles liées au contexte socioculturel notamment le système des soins, à travers l’itinéraire thérapeutique et les différents types de traitement disponibles. L’analyse est de type quantitatif et qualitatif ; quantitatif pour montrer le niveau et la variation de la mortalité selon les différentes variables retenues, qualitatif pour examiner les com&-tements en matière de soins et d’attention donnée aux enfants. L’analyse des résultats a permis de montrer le niveau élevé de la mortalité infantile dans les oasis du Kawar et la place importante des maladies infectieuses dans les causes des décès des enfants. C,ette mortalité varie aussi bien selon l’âge de la mère, le sexe, le rang et l’âge au décès des enfants que selon le type d’habitat et la source d’approvisionnement en eau potable. Par contre, elle varie peu selon les saisons et selon le niveau d’instruction des mères, surtout entre les mères non scolarisées et celles scolarisées au primaire (1 à 6 ans de scolarité). La présence de service de santé rehausse les chances de survie des enfants dans les localités oil il existe, en permettant les soins prénataux et les vaccinations des enfants. L’analyse des types de traitement montre la variation des traitements et des itinéraires thérapeutiques selon les villages et en fonction des types de maladie, et la place importante qu’occupe l’auto traitement et la consultation traditionnelle dans les recours aux traitements.

Mots clés : Oasis du Kawar/ Bilma/ Emitchouma-aney/ Chimindourl facteurs/ mortalité infantile/ Niger

Version intégrale

Page publiée le 1er avril 2018