Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1998 → Contribution à l’étude des variations pluviométriques et leurs incidences sur le milieu dans les degrés carrés de Kaya et Pissila

Université de Ouagadougou (1998)

Contribution à l’étude des variations pluviométriques et leurs incidences sur le milieu dans les degrés carrés de Kaya et Pissila

Batoro Adama

Titre : Contribution à l’étude des variations pluviométriques et leurs incidences sur le milieu dans les degrés carrés de Kaya et Pissila

Auteur : Batoro Adama

Etablissement de soutenance : Université de Ouagadougou

Grade : Maîtrise de Géographie 1998

Résumé
Au Burkina Faso, comme dans les autres pays sahéliens, la grande majorité de la population dépend d’une agriculture de subsistance dont la production est essentiellement tributaire de la quantité des pluies et de leur distribution au cours de la saison culturale. En prenant l’exemple des degrés carrés de Kaya et Pissila, notre étude explique la variabilité spatio-temporelle des pluies et du nombre de jours de pluie sur une longue série. II présente la tendance à l’assèchement dans chacun des postes pluviométriques en particulier et sur les deux degrés carrés en général. II montre également l’incidence de cette évolution régressive de la pluviométrie sur les productions végétales et évalue ses conséquences sur le milieu compte tenu des pratiques d’exploitation et aussi de la croissance démographique galopante. II mesure aussi les perceptions paysannes de l’évolution des faits pluviométriques ainsi que les conséquences perçues. Mais face à cette dure réalité pluviométrique qui se caractérise par une baisse continuelle de la quantité d’eau tombée, les populations ne désespèrent pas et développent avec l’appui des structures étatiques et des organisations non gouvernementales présentes dans cette zone, des stratégies de lutte contre la dégradation de leur milieu. Certes ces techniques initiées par les paysans permettent d’améliorer de plus en plus l’état des sols cultivés et de sauvegarder en même temps l’environnement, mais ces mesures doivent être soutenues par des actions complémentaires.

Mots clés : Sahel - Burkina Faso - Centre - nord - Degrés carrés de Kaya et Pissila - Eléments climatiques - Evolution pluviométrique - Dégradation du milieu - Perceptions et stratégies paysannes.

Version intégrale

Page publiée le 10 avril 2018