Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1998 → L’expression graphique comme moyen de communication et de planification du développement local dans le Boulgou

Université de Ouagadougou (1998)

L’expression graphique comme moyen de communication et de planification du développement local dans le Boulgou

Ouedraogo Francois

Titre : L’expression graphique comme moyen de communication et de planification du développement local dans le Boulgou

Auteur : Ouedraogo Francois

Etablissement de soutenance : Université de Ouagadougou

Grade : Maîtrise de Géographie 1998

Résumé
Cette étude a pour objectif de chercher les conditions d’une utilisation optimale des croquis et des cartes dans le processus de la planification du développement local. Elle a permis de faire l’inventaire des croquis et des cartes utilisés ainsi que leur mode de conception. Les croquis généralement élaborés sont les cartes de terroir, les cartes de ressources, les cartes sociales, les diagrammes de Venn, le calendrier saisonnier, les matrices de critères, les grilles, l’arbre de problèmes, la pyramide des contraintes. L’élaboration de ces différents outils implique d’une manière active les populations. Quant aux outils cartographiques, il s’agit essentiellement des cartes thématiques telles que la carte de l’occupation des sols, la carte de la végétation, la carte des infrastructures, la carte morphopédologique et la carte des contraintes. La réalisation de ces outils graphiques s’appuie sur l’interprétation des photographies aériennes par les agents eux-mêmes ou par des structures spécialisées. L’analyse de ces outils a révélé leurs forces et les faiblesses et a permis de proposer des solutions. Ainsi, l’utilisation de l’expression figurative, les cartes à grande échelle, la disposition des cartes au sol (de sorte à les caler aux quatre points cardinaux) et l’orientation à partir du levant et du couchant augmentent la capacité de communication entre agents et populations. L’élaboration des croquis ne respecte pas certains principes graphiques respectés dans. Ce qui ne favorise guère la communication. Cette étude a aussi contribué à montrer l’importance, la place et le rôle de l’expression graphique dans le processus de l’implication des populations à la planification locale :
- l’expression graphique facilite la communication avec les populations rurales. Elle permet une réelle participation et une responsabilisation des acteurs locaux dans le processus de la planification locale.
- les outils graphiques constituent des instruments pour le diagnostic, le zonage, la délimitation, le suivi écologique et l’élaboration de schémas d’aménagement du terroir. Malgré les avantages et l’importance que présentent les croquis et les cartes, leur utilisation notamment les outils cartographiques se heurtent à d’énormes contraintes sur le plan institutionnel, financier et technique.

Mots clés : Boulgou, PDR/B, Zabré, Youngou , planification locale , MARP, carte, croquis, communication, gestion des terroirs.

Version intégrale

Page publiée le 10 avril 2018