Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1997 → L’artisanat du bois et l’ameublement à Ouagadougou : contribution à l’étude des activités urbaines

Université de Ouagadougou (1997)

L’artisanat du bois et l’ameublement à Ouagadougou : contribution à l’étude des activités urbaines

Zorome Ousseini

Titre : L’artisanat du bois et l’ameublement à Ouagadougou : contribution à l’étude des activités urbaines

Auteur : Zorome Ousseini

Etablissement de soutenance : Université de Ouagadougou

Grade : Maîtrise de Géographie 1997

Résumé
L’étude de l’activité d’artisanat du bois et ameublement à Ouagadougou montre l’importance et la place des activités artisanales dans les villes du Burkina Faso. Les grandes villes représentent le pôle de développement par excellence de ces activités. La jeunesse rurale, à cause des dures conditions, émigre de plus en plus vers les grandes villes où elle apprend des métiers et monte des micro-entreprises. Beau- coup de jeunes citadins sans emploi s’adonnent aussi aux activités artisanales. Dans le contexte de récession économique marquée par le Programme d’Ajus- tement Structurel (PAS), la contribution du secteur artisanal à l’économie urbaine et na- tionale est assez remarquable. De plus, en mettant à contribution une main d’oeuvre importante, l’activité de menuiserie du bois et partant les activités artisanales à Ouaga- dougou jouent un rôle de régulateur social. Cependant de nombreux handicaps minent ce secteur artisanal pourtant porteur. Ces problèmes sont d’ordre humain, psychosociologique, commercial et financier. II y a aussi les obstacles d’ordre organisationnel et institutionnel. Des stratégies de promotion du secteur tels que la formation et le perfectionne- ment sont indispensables à l’épanouissement de la micro-entreprise dans les villes du Burkina Faso.

Mots clés : -Activités urbaines -Artisanat -Artisanat du bois et ameublem -Artisan -Burkina Faso -Ouagadougou

Version intégrale

Page publiée le 11 avril 2018