Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1993 → Les stratégies paysannes face aux contraintes foncières et à l’économie de marche (essai d’analyse diachronique de l’occupation du sol dans la région de Bobo-Dioulasso)

Université de Ouagadougou (1993)

Les stratégies paysannes face aux contraintes foncières et à l’économie de marche (essai d’analyse diachronique de l’occupation du sol dans la région de Bobo-Dioulasso)

Da Nibado Gilles Omer

Titre : Les stratégies paysannes face aux contraintes foncières et à l’économie de marche (essai d’analyse diachronique de l’occupation du sol dans la région de Bobo-Dioulasso)

Auteur : Da Nibado Gilles Omer

Etablissement de soutenance : Université de Ouagadougou

Grade : Maîtrise de Géographie 1993

Résumé
90 % des Burkinabé vivent essentiellement de l’agriculture. Cette activité a été marquée dans les années 1970 et 1980 par des déficits pluviométriques sévères entraînant d’importants mouvements de population du Nord vers le Sud du pays. La province du Houet, l’une des zones d’accueil des migrants ( 54,s % en milieu rural ) a connu un accroissement rapide de ses surfaces mises en valeur. La charge démographique modifie de facto le régime foncier traditionnel. Par ailleurs, les populations élaborent des stratégies qui tiennent compte aussi bien des contraintes foncières que de l’économie de marché.

Mots clés : Bobo-Dioulasso - Samandeni - Sourkoudougou - Occupation du sol - Migration - Dynamique agraire - Stratégie paysanne - Environnement

Version intégrale

Page publiée le 19 avril 2018