Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1991 → Etude d’un aménagement hydro-agricoles en milieu rural : le cas de la plaine de Niofila dans la province de la Comoé

Université de Ouagadougou (1991)

Etude d’un aménagement hydro-agricoles en milieu rural : le cas de la plaine de Niofila dans la province de la Comoé

Saka Parfait

Titre : Etude d’un aménagement hydro-agricoles en milieu rural : le cas de la plaine de Niofila dans la province de la Comoé

Auteur : Saka Parfait

Etablissement de soutenance : Université de Ouagadougou

Grade : Maîtrise de Géographie 1991

Descriptif
Le choix de la Comoé et de la plaine de Niofila comme zone d’étude tient à l’importance de la production rizicole et au fait qu’il s’agit d’un aménagement qui a pris en compte les réalités socio-économiques et techniques du milieu, rompant ainsi avec les stratégies conçues dans les vastes projets ou les systèmes de production importés posent des problèmes d’intégration. La méthodologie utilisée a comporté deux (2) phases : l’étude documentaire et les travaux de terrain. - L’étude documentaire qui a duré trois (3) mois (Octobre 1987 à Décembre 1987) a porté sur l’analyse des cartes (topographiques et pédologiques), de photographies aériennes, d’ouvrages et de rapports existants. - Les travaux de terrain ont pris treize (13) mois (Décembre 1987 à Janvier 1988) et ont été effectués en deux (2) étapes : Une première basée sur le dénombrement des attributaires de parcelles dans la plaine, le choix de l’échantillon, la réa- lisation des enquêtes préliminaires pour tester la viabilité des fiches précédemment établies. En ce qui concerne particulièrement les paysans intéressés par l’enquête, 57 exploitants ont été retenus (soit 10 "a des attri- butaires) après un tirage au sort effectué à partir des données démographiques du dernier recensement (1987). - La seconde étape qui a duré huit mois a été consacrée à l’analyse de la campagne agricole à partir du suivi en temps de travail des activités agricoles de paysans. Lors de ces travaux, nous avons rencontré un certain nombre de difficultés : la rareté ou l’absence de documents rela- tifs à la zone d’étude, les problèmes de suivi de la campagne agricole qui demande un minimum de connaissances agronomiques, les contraintes financières et les problèmes de communication. Malgré ces difficultés, nous avons pu mener les enquêtes et organiser le travail en deux (2) parties : - La première partie traite du contexte régional et plus précisement du cadre physique et humain de la région. - La seconde, analyse l’aménagement hydro-agricole de Niofila après six (6) ans d’activité et son impact sur le milieu.

Version intégrale

Page publiée le 27 avril 2018