Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2009 → Etude climatologique, hydrogéologique et géophysique du Sahel Côtier des Doukkala (Maroc) : Apport de l’analyse statistique et de l’inversion des données géoélectriques à l’étude

Université de Bordeaux 1 (2009)

Etude climatologique, hydrogéologique et géophysique du Sahel Côtier des Doukkala (Maroc) : Apport de l’analyse statistique et de l’inversion des données géoélectriques à l’étude

Oulaarouss Zhor

Titre : Etude climatologique, hydrogéologique et géophysique du Sahel Côtier des Doukkala (Maroc) : Apport de l’analyse statistique et de l’inversion des données géoélectriques à l’étude

Auteur : Oulaarouss Zhor

Etablissement de soutenance : Université de Bordeaux 1 co tutelle Université Chouaïb Doukkali (El Jadida)

Grade : Doctorat 2009

Résumé
Ce travail concerne l’étude de la salinisation des eaux souterraines de la région côtière du SahelDoukkala. Afin de compléter la compréhension du comportement global de ce système aquifère, une approche pluridisciplinaire a été choisie. Dans un premier temps, une étude statistique des paramètres climatiques de la région a montré une hausse significative de la température et des fluctuations des précipitations annuelles dans la région du Sahel-Doukkala au cours des dernières années. L’étude statistique des sondages électriques verticaux réalisés en 1992 dans la région du Sahel Doukkala (analyse en composantes principales et classification hiérarchique ascendante), nous a permis de bien mettre en évidence la cartographie géoélectrique de la région d’étude (la distribution spatiale des différentes résistivités apparentes de ces sondages électriques verticaux) par ailleurs elle a permis de mettre en évidence une évolution des valeurs de résistivités apparentes par rapport à l’éloignement de ces sondages électriques à la mer. A l’issue de cette étude on a proposé d’inverser des données de sondages électriques de la ligne W18 au moyen d’une méthode d’optimisation fondée sur des algorithmes globaux tels que les essaims particulaires (PSO) ; ceci a permis d’estimer, le long d’un profil représentatif perpendiculaire à la côte, la position du biseau d’eau salée. Cette méthode d’optimisation permet d’avoir une distribution statistique des paramètres des modèles électriques (distributions des épaisseurs et des résistivités réelles des terrains) conditionnellement aux données des SEV. L’analyse des paramètres physico-chimiques mesurés et enregistrés dans la région du SahelDoukkala, a permis de caractériser la salinité des eaux souterraines et, une description détaillée du fonctionnement de l’aquifère côtier est proposée à partir de la comparaison de l’évolution de la conductivité, de la température et de la hauteur de l’eau par rapport à la marée dans quelque puits ; ces paramètres ont été enregistrés dans un puits localisé à proximité de la ligne 18W (domaine particulier sur lequel l’étude a été concentrée). En conclusion, ce travail apporte un point de vue nouveau sur la salinisation des eaux souterraines de la région du Sahel-Doukkala et a permis de proposer un modèle d’étude qui aide à la caractérisation de la salinité des eaux dans un aquifère côtier.

Mots clés : Biseau d’eau salée, Essaims particulaires, Maroc, Optimisation, Hydrochimie, Statistique, Sahel du Doukkala, SEV, Sondages électriques verticaux, VESLAB, Résistivité électriqu

Présentation (ABHATOO)

Version intégrale (31,54 Mb)

Page publiée le 13 janvier 2018