Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → RECHERCHES SUR LA MISE AU POINT DE METHODES DE LUTTE CONTRE DIDYMELLA LYCOPERSICI DE LA TOMATE

Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (1983)

RECHERCHES SUR LA MISE AU POINT DE METHODES DE LUTTE CONTRE DIDYMELLA LYCOPERSICI DE LA TOMATE

DIOP Marguerite

Titre : RECHERCHES SUR LA MISE AU POINT DE METHODES DE LUTTE CONTRE DIDYMELLA LYCOPERSICI DE LA TOMATE.

Auteur : DIOP Marguerite

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Grade : Docteur de 3 ième cycle Agronomie 1983

Résumé
Didymella lyconersici est l’un des principaux ennemis de la culture de tomate en plein air au Maroc, spécialement dans la région de Mohammedia.La forme imparfaite identifiée à partir de plantes de tomate atteintes, appartient au genre PHOMA - Le melon est sensible au laboratoire, et résistant en plein champ à D .lycopersici. - L’aubergine et le poivron sont sensibles dans les deux endroits la courgette et s.sodomaeum sont résistants au laboratoire et en plein champ .Les fruits s.sodomaeum peuvent conservation de celui-ci en période défavorables. - Les 16 lignées anglaises de tomate ne possèdent pas des caractères de résistance qu’on leur attribue, En effet, elles sont sensibles dans les conditions du laboratoire, sous tunnel plastique et en plein air. Dans ce dernier endroit certaines lignées sont peu ou pas infectées. (lignées :I à X) - In-vitro, les actions des différents fongicides étudiés sur la croissance mycélienne de D.Iycopersici demeure variable..

Mots clé : /RECHERCHE UNIVERSITAIRE/ /METHODOLOGIE/ /LUTTE CONTRE/ /AGENT PATHOGENE/ /TOMATE/ /COMPARAISON/ /LUTTE CHIMIQUE/ /HOTE BIOLOGIQUE/

Présentation (ABHATOO)

Version intégrale (8,69 Mb)

Page publiée le 21 janvier 2018