Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2007 → Déformation actuelle et cinématique des failles actives observées par GPS dans le Zagros et l’est iranien

Université Joseph Fourier (Grenoble) 2007

Déformation actuelle et cinématique des failles actives observées par GPS dans le Zagros et l’est iranien

Tavakoli, Farokh

Titre : Déformation actuelle et cinématique des failles actives observées par GPS dans le Zagros et l’est iranien

Comparison of GPS present-day slip rates with short and long term geological estimates show complex slip evolution even in the context of young continental collision present in Iran

Auteur : Tavakoli, Farokh

Université de soutenance : Université Joseph Fourier (Grenoble).

Grade : Doctorat : Sciences de la Terre, de l’univers et de l’environnement : Grenoble 1 : 2007

Résumé
La convergence entre l’Arabie et l’Eurasie est accommodée à l’intérieur du territoire iranien. Nous présentons des champs de vitesse GPS denses couvrant une grande partie de l’Iran (Zagros, block de Lut et Kopeh Dagh) avec des précisions meilleures que 2 mm/an. Dans le Zagros, la convergence est accommodée par du partitionnement dans la partie nord. 2-4 mm/an de décrochement dextre sur la MRF sont transférés sur les failles de Dena, Kazerun et Kareh Bas dans le système de failles de Kazerun, se déplaçant à 3-4 mm/an chacune. Dans le Zagros Central, 8 mm/an de raccourcissement sont concentrés près du Golf Persique, contrastant avec une sismicité plus distribuée et indiquant un découplage de la déformation superficielle du socle. A l’est de l’Iran, entre le block central Iranien et le block de Hellmand, 14 mm/an de cisaillement dextre orienté NS sont observés au travers du block de Lut, avec 6.5 mm/an absorbés à l’ouest (failles de Barn, Gowk et Sabzevaran) et 7.5 mm/an à l’est (zone de suture de Sistan). Des failles majeures senestres orientées EW au nord du block de Lut accommodent une partie du cisaillement (Dasht-e-Bayaz 1.5 mm/an, Doruneh 2.5 mm/an). Au sud de la chaîne du Kopeh Dagh 8 mm/an de cisaillement persistent, dont 3.5 et 2.5 mm/an sont absorbés par du raccourcissement NS dans le Binalud et l’est Kopeh Dagh, 5 mm/an par du décrochement dextre au travers le systéme de failles de Quchan, et 5-8 mm/an par l’expulsion du basin Sud Caspien vers l’ouest. La comparaison des taux de glissement actuels avec des taux géologiques court et long terme montre une évolution complexe des activités des failles même dans le contexte de collision continental récente de l’Iran.

Présentation (SUDOC)

Version intégrale (31,6 Mb) Archives Ouvertes

Page publiée le 30 avril 2018