Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Étude du régime hydrologique du bassin versant du bas Ouergha, Maroc septentrional

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2013)

Étude du régime hydrologique du bassin versant du bas Ouergha, Maroc septentrional

Djeinaba Sall

Titre : Étude du régime hydrologique du bassin versant du bas Ouergha, Maroc septentrional

Auteur : Djeinaba Sall

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques : Hydrologie de Surface et Qualité des Eaux 2013

Résumé
Le bassin versant Ouergha au passage entre le Rif et le Moyen Atlas s’étale sur 7300 Km, occupant l’essentiel du versant Sud atlantique de l’arc rifain et s’étend sur la majeure partie de la montagne rifaine. L’étude a été entamée par une caractérisation morphologique de la zone étudiée, suivie par une synthèse géologique et climatologique et enfin, une analyse du comportement hydrologique. Ce bassin a un périmètre de 278,61 Km et cumulant une superficie de 1175,56 Km², soit 4,03% de la surface du bassin versant de Sebou. Le bassin reçoit une pluie moyenne annuelle de 593,30 mm, un volume de 697,46×106m3/an et une température moyenne annuelle de 18,42°C. L’évapotranspiration réelle dans le bassin versant est de 399,73 mm/an. Sur le plan de l’étude hydrologique du bassin Ouergha a montré un régime typique méditerranéen, caractérisé par l’abondance pluviale à très forts débits hivernaux, donc d’une part par des fortes crues, et d’autre part, par une saison sèche fortement prononcé, donc les étiages. Le module annuel ainsi que les différents coefficients, mettent en évidence des fluctuations hydroclimatiques, en relation avec un climat semi aride conclu par la synthèse climatologique. La répartition fréquentielle des crues est régit par des lois dissymétriques basées sur des méthodes des moments et de maximum de vraisemblance en l’occurrence avec des lois de Log-Pearson, Gamma, GEV et Gumbel. Mais celle des étiages est adéquatement aux lois de GEV et Gumbel.

Mots clés : Bassin versant de l’Ourgha, précipitation, Température, l’étude hydrologique, répartition fréquentielle.

Présentation

Version intégrale (2,3 Mb)

Page publiée le 7 février 2018