Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Caractérisation physico-chimique, géochimique et microbiologique des sols de Fès

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2013)

Caractérisation physico-chimique, géochimique et microbiologique des sols de Fès

FAHLI Najlae-Ibtihal

Titre : Caractérisation physico-chimique, géochimique et microbiologique des sols de Fès

Auteur : FAHLI Najlae-Ibtihal

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques : Hydrologie de Surface et Qualité des Eaux 2013

Résumé
Dans le cadre de notre étude effectuée sur des sols échantillonnés le long d’Oued Fès et Oued Sebou on a essayé d’évaluer l’impact de la pollution urbaine sur les fonctionnalités biogéochimiques des sols. Nous avons effectué des analyses physico-chimiques, géochimiques et microbiologiques sur six sites. Les résultats ont montré que sur le plan pédologique, les sols étudiés ont une texture sableuse à sableux-limoneux. Les analyses (pH, Conductivité, PAF, pourcentage en Carbonates…) ont montré qu’ils sont neutres à basiques, avec une conductivité électrique faible, et riche en matière organique, riche en carbonates de calcium, puisque le sol est en général a pour origine une roche calcaire. Sur le plan géochimique, les études réalisées sur les échantillons prélevés mènent à conclure que la teneur du Cd est au dessus du seuil de détection, les teneurs du Cu, Zn et Pb, dans nos échantillons, ne dépassent pas les teneurs naturelles dans les sols. Sauf pour l’échantillon S2 qui contient des teneurs en Cu, Zn et Pb qui dépassent les teneurs naturelles dans les sols. Pour le Cr, tous les échantillons montrent des teneurs qui ne dépassent pas les teneurs normales dans les sols. Et pour le Ni, la teneur est dans la normale sauf pour l’échantillon S1. Concernant l’étude microbiologique, on constate que le nombre des actinomycètes et des champignons est plus élevé dans l’échantillon S3 comparé aux autres échantillons. Donc la pollution aurait affecté le nombre et la diversité des microorganismes du sol.

Mots clés : caractérisation physico-chimique, Caractérisation géochimique, Caractérisation microbiologique, sols

Présentation

Version intégrale (3,0 Mb)

Page publiée le 1er février 2018