Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Agenda → Agenda 2017 → Les sources d’eau dans le bassin méditerranéen : hydrologie, valorisation et sauvegarde

Saïs-Fès (Maroc) 26/28 Octobre 2017

Les sources d’eau dans le bassin méditerranéen : hydrologie, valorisation et sauvegarde

Titre : Les sources d’eau dans le bassin méditerranéen : hydrologie, valorisation et sauvegarde

Lieu et date : Faculté des Lettres et Sciences Humaines Saïs-Fès 26/28 Octobre 2017

Organisation  : Laboratoire d’Analyses Géo-Environnementales et d’Aménagement-Développement Durable, Faculté des Lettres et Sciences Humaines Saïs-Fès

Présentation
L’importance des sources dans la région méditerranéenne s’apprécient davantage d’après les cultures locales. L’association du nom d’un saint patron à une source est largement répandu au Maghreb (cas de Sid Hrazem, Moulay Yacoub au Saïs, Maroc, et ailleurs, Sources sacrées de la Seine en France, etc.) montrant la vénération dont peut faire l’objet une source. "Le culte des eaux est l’un des plus vieux cultes du monde" disait Jean Hubert (1967). Elles sont parfois aussi source de conflits entre les utilisateurs de l’eau, notamment en périodes de sécheresse qui réduisent les volumes d’eau déversés. Ainsi, nombreuses sont les sources qui disposent de charges patrimoniales naturelles et/ ou culturelles et immatérielles de grande qualité. Ces sources, comme toutes les composantes du géo-système du pourtour de la méditerranée, sont sujettes à d’importantes évolutions et contraintes. Les changements climatiques, les mutations socio-spatiales et le développement économique qu’a connu la région de la méditerranée, ont grandement affecté la disponibilité et la qualité des ressources dans de nombreuses zones. Ainsi, l’augmentation des besoins en eau sous l’effet de l’urbanisation rapide notamment dans les pays de la rive sud de la méditerranéen et la forte sollicitation des sols présagent des bouleversements de la géographie de la disponibilité naturelle des ressources en eau notamment au niveau des sources. Les sources, dont les bassins d’alimentation drainent des régions où le recours aux inputs chimiques dans l’agriculture, sont nombreuses. Ce qui engendre une dégradation de plus en plus croissante de la qualité de leur eaux. Les volumes d’eau qui se déversent au niveau des sources ont également enregistré des baisses parfois considérables suite à la surexploitation des nappes, ce qui a parfois de graves conséquences sociales et économiques. Les exemples illustrant de telles situations sont très nombreux. La gestion rationnelle et durable des sources dans le domaine méditerranéen exige des études multidisciplinaires afin d’élaborer une stratégie globale pour mieux optimiser leur valorisation et leur conservation. Aussi faut-il envisager des solutions basées sur l’hydrosolidarité (Falken Mark, 2001) signifiant le partage de la ressource en eau entre les différentes utilisations et les usagers dans le bassin versant ou le territoire hydraulique d’une source donnée. La connaissance affinée de l’état de l’art et de l’évolution des savoirs à ce propos, est préalable à toute action. Ceci est le principal objectif de cette rencontre scientifique projetée

Axes du colloque
1- Hydrologie et fonctionnement des sources
2- Utilisation et gestion des eaux des sources
3- Sources, culture, anthropologie et histoire
4- Patrimoine hydraulique des sources
5- Changements globaux et impacts sur les sources

Pour en savoir plus

Page publiée le 7 juin 2019