Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Etude des activités antimicrobienne et antioxydante des huiles essentielles de Cinnamomum zeylanicum, Rosmarinus officinalis , Mentha pulegium et Lavandula angustifolia

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2017)

Etude des activités antimicrobienne et antioxydante des huiles essentielles de Cinnamomum zeylanicum, Rosmarinus officinalis , Mentha pulegium et Lavandula angustifolia

EL HAJJAJI Naima

Titre : Etude des activités antimicrobienne et antioxydante des huiles essentielles de Cinnamomum zeylanicum, Rosmarinus officinalis , Mentha pulegium et Lavandula angustifolia

Auteur : EL HAJJAJI Naima

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques : Biotechnologie Microbienne 2017

Résumé
Dans ce travail, quatre plantes aromatiques et médicinales (Cinnamomum zeylanicum, Rosmarinus officinalis, Mentha pulegium et Lavandula angustifolia) provenant de la région Timezgana ont fait l’objet d’une étude biologique de leurs huiles essentielles extraites par hydrodistillation via un appareil de type Clevenger. L’effet des huiles essentielles sur la croissance des micro-organismes a été testé sur sept souches bactériennes dont trois souches d’origine des denrées alimentaire suspectés causant des intoxications, et quatre souches de référence ATCC. Les bactéries en question sont : Staphylococus aureus, Escherichia coli, et Pseudomonas putida, et à savoir : Escherichia coli ATCC 25922, Pseudomonas aeurginosa ATCC 27853, Staphylococus aureus ATCC 29213, et Bacillus subtilis ATCC 3366. L’activité antibactérienne s’est révélée variable selon la nature de la bactérie et de l’huile essentielle avec une prédominance de la cannelle qui a donné les meilleurs résultats. Les résultats obtenus ont montré une efficacité très remarquable de nos huiles essentielles par rapport aux antibiotiques standards utilisés au cours de cette étude. Par la suite, l’activité antioxydante a été évaluée par deux méthodes : le test du piégeage du radical libre 2,2-diphényl-1- picrylhydrazyl dite DPPH, et la réduction du fer. D’après les résultats, les quatre extraits ont été dotés d’un effet antioxydant important par rapport aux antioxydants de référence utilisés. Les propriétés biologiques observées pourraient être dues à la complexité de la composition chimique et la synergie des composés majoritaires et/ou minoritaires.

Mots clés : Activité antimicrobienne, activité antioxydante, Cinnamomum zeylanicum, Fès, huiles essentielles, Lavandula angustifolia, Maroc, Mentha pulegium, Rosmarinus officinalis

Présentation

Page publiée le 23 février 2018