Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Contribution à l’étude de l’impact des changements climatiques sur la biodiversité des champignons ectomycorhiziens de la Maâmora

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2011)

Contribution à l’étude de l’impact des changements climatiques sur la biodiversité des champignons ectomycorhiziens de la Maâmora

MAGHNIA Fatima Zahra

Titre : Contribution à l’étude de l’impact des changements climatiques sur la biodiversité des champignons ectomycorhiziens de la Maâmora

Auteur : MAGHNIA Fatima Zahra

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques : Biotechnologie Microbienne 2011

Résumé
Cette étude a pour objectif l’étude de l’impact des changements climatiques sur la diversité des communautés telluriques en l’occurrence des champignons ectomycorhiziens (ECM) associés au chêne-liège de la Maâmora. Une analyse phénotypique et moléculaire de la diversité spatiotemporelle des ECM a été réalisée. L’analyse phénotypique des ECM isolées a montré l’existence de 11 morphotypes (MT) différents, dont l’abondance relative et la distribution sont dépendantes de l’état du milieu ainsi que de la saison de prélèvement. Cenococcum geophilum est le morphotype le plus abondant avec une abondance relative atteignant jusqu’à 74 %. Ces MTs ont fait l’objet d’une analyse moléculaire par PCR/RFLP et un séquençage de l’ITS de l’ADN ribosomique. Le produit d’amplification de l’ITS a révélé la présence d’une seule bande électrophorétique pour certains MT et pour d’autres, il a révélé la présence d’au moins 2 bandes. Le poids moléculaire des ITS est en générale compris entre 500 et 1400 pb. L’analyse RFLP, avec les enzymes EcoRI et TaqI a montré l’existence de 10 types ITS-RFLP distincts. Le séquençage de l’ITS des différents MTs a permis l’identification, outre C. geophilum, des champignons ectomycorhiziens du genre : Peziza, Russula, Tomentella et Scleroderma.

Mots clés : champignons ectomycorhiziens, changement climatique, espaceur intergénique transcrit (ITS), PCR-RFLP, Quercus suber, séquençage

Présentation

Version intégrale (2,3 Mb)

Page publiée le 1er février 2018