Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Contribution à l’étude de niveau d’infestation de trois variétés de palmier dattier par la cochenille blanche (Parlatoria Blanchardi) dans la région d’Errachidia

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2017)

Contribution à l’étude de niveau d’infestation de trois variétés de palmier dattier par la cochenille blanche (Parlatoria Blanchardi) dans la région d’Errachidia

SADRATI-MAAROUF Abderrahman

Titre : Contribution à l’étude de niveau d’infestation de trois variétés de palmier dattier par la cochenille blanche (Parlatoria Blanchardi) dans la région d’Errachidia

Auteur : SADRATI-MAAROUF Abderrahman

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques : Gestion et Conservation de la Biodiversité 2017

Résumé
Etude du niveau d’infestation par la cochenille blanche Parlatoria blanchardi de trois variétés de palmier dattier dans la région d’Errachidia. Le but de ce travail est d’étudier le niveau d’infestation de la cochenille blanche (Parlatoria blanchardi) sur trois variétés de palmiers dattiers (Mejhoul, Boufeggous et Najda) dans la région d’Errachidia. Pour la réalisation de cette étude nous avons effectué 2 prélèvement sur 24 palmiers. Nous avons prélevé 576 folioles des quatre orientations du palmier. Nous avons observé minutieusement sous la loupe binoculaire un total de 23641cochenilles. Les résultats de cette étude révèlent que les quatre directions du palmier sont toutes infestées par les cochenilles. La répartition de ce déprédateur sur les folioles des différentes orientations est variable. L’orientation Est est la moins infestée avec 4319 cochenilles, par contre l’orientation Nord est la plus infestée 7405 cochenilles, l’Ouest et les Sud sont infestés avec 7093 et 4824 individus respectivement. Nos résultats ont montré aussi que la variété Najda est plus sensible aux attaques de la cochenille comparativement aux variétés Boufeggous et Mejhoul qui sont plus résistantes. En ce qui concerne l’âge des plantations, les palmiers du 2ème âge sont plus infestés avec 12683 cochenilles alors que les jeunes palmiers sont moins parasités avec 10958 individus. Pour lutter contre ce ravageur une évaluation de l’efficacité de 3 produits insecticides a été mise en oeuvre. Les résultats obtenus montrent que les produits chimiques oviphyt et le chlorpyriphos-éthyl sont plus efficace que le savon mou qu’est considéré comme un produit naturel à 100%.

Mots clés : Errachidia, infestation, palmier dattier, Parlatoria blanchardi

Présentation

Page publiée le 1er février 2018