Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Caractérisation morphologique de quatre populations d’abeilles Apis mellifera intermissa et étude de la qualité du miel

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2017)

Caractérisation morphologique de quatre populations d’abeilles Apis mellifera intermissa et étude de la qualité du miel

BOUTOUB Oumaima

Titre : Caractérisation morphologique de quatre populations d’abeilles Apis mellifera intermissa et étude de la qualité du miel

Auteur : BOUTOUB Oumaima

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques : Gestion et Conservation de la Biodiversité 2017

Résumé
Une étude biométrique a été réalisée sur des ouvrières domestiques de l‟abeille Apis mellifica intermissa prélevées dans 4 sites (Annocer, Sefrou, El-Hajeb, Ouazzane), les 3 premières localités se situent dans le Moyen Atlas. Alors que, Ouazzane est au Nord-Ouest du Maroc dans le Rif occidental. Sur chaque site, 30 abeilles ont été aléatoirement prélevées. Pour chaque abeille, 16 caractères morphologiques ont été mesurés. Par ailleurs, une étude comparative entre les abeilles a été faite pour ressortir les différences et les points communs entre ces abeilles qui appartiennent à la même espèce. Les moyennes des caractères morphologiques ont été analysées par des méthodes statistiques afin de déterminer le domaine de variation des populations étudiées. Ces analyses ont révélé l‟existence des variations morphologiques entre les abeilles de l‟ensemble des ruchers. L‟étude des paramètres de qualité de miel tels que ; l‟humidité, pH et acidité, conductivité électrique… des sites prospectés, et comparés aux limites recommandées par le Codex Alimentarius et l‟Union Européenne ont permis de montrer que l‟échantillon étudié répond aux normes et que le miel est de qualité. L’évaluation de l‟effet antimicrobien des échantillons de miel naturel récoltés de quatre sites vis-à-vis des germes pathogènes par la technique de diffusion sur puits a montré un effet inhibiteur sur Staphylococcus aureus et Staphylococcus epidermidis. La concentration minimale inhibitrice de tous les échantillons testés déterminée par la macrodilution en milieu gélosé est supérieure à 0,17 g/ml.

Mots clés : Apis mellifera intermissa, caractérisation morphologique, effet antimicrobien, macrodilution, miel, qualité du miel, Staphylococcus aureus, Staphylococcus epidermidis

Présentation

Page publiée le 3 février 2018