Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → L’implication potentielle du métabolisme azoté dans la tolérance des racines de la luzerne (Medicago sativa L.) au stress salin

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2015)

L’implication potentielle du métabolisme azoté dans la tolérance des racines de la luzerne (Medicago sativa L.) au stress salin

SAGHIR Karim

Titre : L’implication potentielle du métabolisme azoté dans la tolérance des racines de la luzerne (Medicago sativa L.) au stress salin

Auteur : SAGHIR Karim

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques : Gestion et Conservation de la Biodiversité 2015

Résumé
Les plantes adaptées à la salinité développent plusieurs mécanismes morphologiques, physiologiques et biochimiques qui leur permettent de résister à ces conditions contraignantes. Ces mécanismes ont été étudiés sur deux variétés de luzerne pérenne (Tafilalet et Moapa). Les graines ont été cultivées dans des pots et irriguées avec l’eau distillée pendant 4 mois avant de transférer les plantes en culture hydroponique qui vont irrigués avec la solution nutritive de Hoagland contiennent 2 mM de NH4NO3- pour les bassins azotés durant 30 jours. Les résultats montrent que l’azote à un effet positif sur le taux de croissance de la biomasse totale de la plante, par contre n’exerce aucun effet sur la biomasse fraiche des racines. Ensuite, les plantes ont été traitées à 200 mM de NaCl pendant 11 jours. Il a été établi que l’application de cette concentration de sel cause un stress aux plantes de luzerne qui s’exprime par la réduction de croissance au niveau des feuilles, des tiges et des racines, et surtout après une stress sévère (11 jours d’application du stress). L’augmentation de la teneur en proline dans les racines est marquée chez les plantes traitées par le sel et surtout dans les plantes azotées. L’accumulation des sucres solubles dans les racines est marquée dans les plantes soumises au stress sévère (EL MEKKAOUI et al., 1994 ; EL MIDAOUI et al., 1999). Les résultats obtenus au terme de cette étude montrent que l’azote à un rôle important dans la tolérance des plantes au stress salin.

Mots clés : azote, Medicago sativa L., racine, stress salin, tolérance

Présentation

Version intégrale (1,0 Mb)

Page publiée le 5 février 2018