Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Contribution à l’étude du régime alimentaire du criquet pèlerin Schistocerca gregaria

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2015)

Contribution à l’étude du régime alimentaire du criquet pèlerin Schistocerca gregaria

Rochdi Mouad

Titre : Contribution à l’étude du régime alimentaire du criquet pèlerin Schistocerca gregaria

Auteur : Rochdi Mouad

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques : Gestion et Conservation de la Biodiversité 2015

Résumé
Les locustes sont les insectes ravageurs les mieux connus dans le monde. Leur aire de répartition est extrêmement vaste. Un des traits les plus remarquables est leur aptitude à modifier leur comportement, leur physiologie, leur morphologie, leur développement et leur coloration en réponse à des changements de densité de population. Parmi ces locustes, le Criquet pèlerin Schistocerca gregaria (Forskål, 1775) de la famille des Acrididae a toujours été le plus dévastateur de ces locustes. C’est un insecte polyphage, il est considéré comme une menace majeure pour les ressources agro-pastorales de nombreux pays dont le Maroc. Dans le présent travail, nous nous sommes intéressés au comportement nutritif de criquet pèlerin maintenu en élevage massif au laboratoire. Ainsi, nous avons essayé de mettre en évidence, d’une part, l’effet du groupe sur le taux de consommation chez des criquets adultes. D’autre part, la composition en microorganismes de la flore intestinale de cette espèce. Les résultats obtenus ont montré que le taux de consommation de poacées augmente avec l’effectif des individus, ce qui pourrait être expliqué par la mise en place de comportement compétitif et agressif chez des individus vivant en groupe. Quant à la composition microbienne de la flore intestinale, nous avons pu montrer que les individus étudiés sont caractérisés par une richesse microbienne importante au niveau des différentes parties de leur intestin. Ces derniers pourraient constituer l’un des éléments les plus impliqués dans la détermination du régime trophique d’une espèce acridienne.

Mots clés : effet de groupe, flore intestinale, microorganismes, polyphage, Schistocerca gregaria, taux de consommation

Présentation

Version intégrale (2,3 Mb)

Page publiée le 17 avril 2018