Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → L’extraction des composés phénoliques à partir des zestes d’agrumes et l’étude de leur activité antiradicalaire

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2012)

L’extraction des composés phénoliques à partir des zestes d’agrumes et l’étude de leur activité antiradicalaire

LAABOUDI Wafa

Titre : L’extraction des composés phénoliques à partir des zestes d’agrumes et l’étude de leur activité antiradicalaire

Auteur : LAABOUDI Wafa

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques : Chimie des Molécules Bio Actives 2012

Résumé
L’industrie des jus d’agrumes régénèrent beaucoup de déchets. La valorisation pour l’extraction des polyphénols à partir de ces déchets pourrait être une source prometteuse. Dans ce travail, nous avons utilisés les zestes des agrumes pour l’extraction des polyphénols et les flavonoïdes. Le dosage quantitatif des polyphénols par la méthode de Folin-Ciocalteu a révélé la richesse de citrus reticulata en polyphénols. Le dosage des flavonoïdes des extraits de cette espèce par la méthode d’AlCl3 a montré que le taux des flavonoïdes (de l’extrait brut (l’Ebr) et la fraction du n-butanol l’En-BuOH des zestes de citrus reticulata) est presque le même. Ces deux fractions sont plus riches en flavonoïdes que la fraction d’acétate d’éthyle (l’E AcOEt) et la fraction d’éther de pétrole (l’EEP). Vu l’influence des paramètres expérimentaux (le solvant d’extraction, le temps d’extraction, l’espèce utilisée et la taille de particules utilisées) sur la teneur des composés phénoliques, on a procédé à leur optimisation. L’analyse qualitative par HPLC a révélé la présence de 10 flavonoïdes : Poncirine ; Dydimine ; Naringine ; Hesperidine ; Neoerioctrine ; Narirutine ; Rhoifoline ; Rutine ; Diosmine et Isorhoifoline. Les flavonoïdes, antioxydants naturels majeurs, jouent un rôle fondamental dans des centaines de réactions biologiques. Le présent travail a aussi pour objectif d’évaluer l’activité anti-oxydante par deux tests différents : le test de blanchissement du β-carotène et le test au DPPH des extrais (l’E Br, l’E AcOEt et l’E n-BuOH). Le BHT a été utilisé comme standard. Avec les tests de blanchissement du β-carotène et au DPPH, l’inhibition la plus élevée a été fournie par l’En-BuOH, puis par l’EBr et en dernier l’EAcOEt. Dans le test de blanchissement du β-carotène, les trois fractions ont présenté une activité inférieure à celle du contrôle positif BHT, alors que dans le test au DPPH les deux fractions : l’En-BuOH et l’E Br ont présenté une activité plus élevée que celle du control positif (BHT). Ces deux fractions ne présentent pas une différence significative dans leur activité.

Mots clés : activité anti-oxydante, Agrumes, BHT, citron, citrus reticulata, flavonoïdes, HPLC, la méthode d’AlCl3, la méthode de Folin-Ciocalteu, mandarine, orange, ornage amer, polyphénols, test au DDPH, test de blanchissement du β-carotène, zestes

Présentation

Version intégrale (1,5 Mb)

Page publiée le 12 février 2018