Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Madagascar → REPRODUCTION ET PRODUCTION DE BIOMASSE D’Euphorbia stenoclada Baill. (Samata) SUR LE PLATEAU MAHAFALY (SUD-OUEST DE MADAGASCAR)

Université d’Antananarivo (2015)

REPRODUCTION ET PRODUCTION DE BIOMASSE D’Euphorbia stenoclada Baill. (Samata) SUR LE PLATEAU MAHAFALY (SUD-OUEST DE MADAGASCAR)

RABEMIRINDRA Herinavalona Andriatomady

Titre : REPRODUCTION ET PRODUCTION DE BIOMASSE D’Euphorbia stenoclada Baill. (Samata) SUR LE PLATEAU MAHAFALY (SUD-OUEST DE MADAGASCAR)

Auteur : RABEMIRINDRA Herinavalona Andriatomady

Université de soutenance : Université d’Antananarivo

Grade : Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en Sciences de la Vie 2015

Description
L’objectif global de la présente étude est d’identifier les systèmes de reproduction efficaces et la production de cette espèce pour assurer sa pérennité. Les objectifs spécifiques consistent, d’une part, à évaluer la densité, la biomasse, le taux de régénération, la fréquence des coupes dans le milieu naturel et d’autre part de tester la germination de la graine, de savoir l’impact des différents facteurs (système ombrage, type de sol et différentes concentrations d’hormone) sur le bouturage. Deux hypothèses de travail sont émises : (1) le Samata rencontre une difficulté de régénération naturelle affectant sa faible densité en milieu naturel. (2)La régénération artificielle exsitu par bouturage et par semis des graines de cette espèce est possible. La présente étude comprend cinq parties. La première partie est axée sur les généralités relatives aux recherches bibliographiques comme la notion de transhumance, l’adaptation morphologique, la distribution géographique et l’utilisation d’E. stenoclada. La deuxième partie traite le milieu d’étude et la troisième partie concernera les matériels et méthodes d’étude utilisés pour la collecte des données afin de répondre aux hypothèses de travail. La quatrième partie présente les résultats. La dernière partie concerne les discussions des résultats obtenus et une conclusion avec des perspectives de recherche

Version intégrale (2,82 Mb)

Page publiée le 14 mars 2018