Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Madagascar → CONTRIBUTION A L’ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES BANLIEUES DE TOLIARA : LE CAS DE LA COMMUNE RURALE DE MITSINJO –BETANIMENA

Université de Toliara (2010)

CONTRIBUTION A L’ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES BANLIEUES DE TOLIARA : LE CAS DE LA COMMUNE RURALE DE MITSINJO –BETANIMENA

ALI Ibrahima

Titre : CONTRIBUTION A L’ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES BANLIEUES DE TOLIARA : LE CAS DE LA COMMUNE RURALE DE MITSINJO –BETANIMENA

Auteur : ALI Ibrahima

Université de soutenance : Université de Toliara

Grade : Maîtrise Géographie 2010

Résumé
Pour réaliser ce travail, nous avons adopté trois phases importantes : La première consiste à découvrir des livres dans les centres des documentations tels que la Bibliothèque du Département de Géographie, la Bibliothèque universitaire TSIEBO Calvin, la Bibliothèque de l’Aumônerie Catholique ainsi que celle du Centre de Documentation et de Recherche sur les arts et les traditions orales à Madagascar (CeDRATOM). La deuxième phase concerne la collecte des donnés auprès des institutions privée et publique parmi lesquelles figurent la commune rurale de Mitsinjo, le District de Toliara II, les ONG, telles que le PSDR, le PV, le CNA, la Maison des paysans, l’INDOSIMA. Le but de cette démarche est l’accès à leur Bibliothèque et d’obtenir des conversations orales avec les dirigeants ou personnes responsables. La troisième et dernière phase est la descente sur terrain pour vivre la réalité. Malgré les efforts que nous avons déployés, autant de difficultés ont été enregistrées dont la maitrise de la langue locale et les fausses données. Enfin, nous sommes passés à une tâche très importante qui est celle de la rédaction. Les données que nous avons recueillies nous ont permis d’élaborer ce travail en trois parties. Il s’agit, dans la première partie, de cerner l’histoire et la structure de la commune de Mitsinjo. Elle traite la situation de la commune et met en exergue l’étude de la population. La deuxième partie analyse le paradoxe de l’isolement socioéconomique. C’est dans cette partie que nous avons étudié Mitsinjo comme centre de grands services soumis aux entraves au développement. Enfin, la troisième et dernière partie brosse l’impact de l’isolement socioéconomique de la zone d’étude. Elle traite l’insécurité sociale accentuée. C’est dans cette partie que nous avons essayé de proposer des solutions pour endiguer les fléaux qui empêchent le développement de la commune de Mitsinjo Betanimena

Version intégrale (7,28 Mb)

Page publiée le 12 avril 2018