Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mauritanie → PROJET D’APPUI ET D’ENCADREMENT DES COOPERATIVES FEMININES EN MARAICHAGE ET CREATION, ENCADREMENT DES COMITES INTERVILLAGEOIS POUR LA GESTION DES ESPACES FORESTIERS

2017

PROJET D’APPUI ET D’ENCADREMENT DES COOPERATIVES FEMININES EN MARAICHAGE ET CREATION, ENCADREMENT DES COMITES INTERVILLAGEOIS POUR LA GESTION DES ESPACES FORESTIERS

Mauritanie

Titre : PROJET D’APPUI ET D’ENCADREMENT DES COOPERATIVES FEMININES EN MARAICHAGE ET CREATION, ENCADREMENT DES COMITES INTERVILLAGEOIS POUR LA GESTION DES ESPACES FORESTIERS AU NIVEAU DES 10 VILLAGES DE LA ZONE III RAG LEM OUDOU DANS LA COMMUNE DE MALE MOUGHATAA D’ALEG WILAYA DU BRAKNA

Pays : Mauritanie

Numéro projet : MAU/AMCC/OP6/LD/2017/03/26

Domaine : Land Degradation

Durée : 3/2017 — 12/2017

Bénéficiaire : ARBRE

Présentation
Suite au Diagnostic effectué par le Programme Alliance Mondiale contre le Changement Climatique au Brakna et des principales mesures d’adaptation des analyses de vulnérabilité au niveau de la zone III du RAG LEM OUDOU de la commune de Male visant 10 localités de cette zone , notre ONG a effectué une visite d’identification des activités susceptibles d’être appuyées et suivies par notre Association en partenariat avec le Programme sus indiqué et la commune cible. Au terme de la mission d’identification des microprojets effectués du 09 au 13 janvier 2017, par le Programme SGP/PNUD et celle effectuée par l’ONG Arbre.
A cet effet, il a été identifié et décider : * auprès d’une vingtaine de coopératives féminines réparties au niveau des 10 localités de Rag Lem oudouqui vivent des contraintes dans la conduite de leurs activités aussi bien maraichères qu’agricole à savoir une insuffisance d’encadrement technique et une forte divagation animale de leurs cultures réduisant ainsi toute production viable de cette activité au niveau de la zone * une mauvaise gestion des ressources naturelles de la zone marquée par des coupes abusives, du charbonnage, des feux de brousse, etc. mettant en péril à court et moyen terme le peu de végétation existante * la pression accentuée sur l’exploitation de la forêt d’acacia Sénégal située dans le village de Lemoudou * le manque d’éclairage au niveau dès l’école de Lem Oudou et autres localités cible du projet.

Financement
Grant Amount (GEF) : US$ 35,072.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 4 septembre 2018