Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Projet d’appui à l’APAC (ASSOCIATION DES VOLONTAIRES POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT ) du « Lowe »

2017

Projet d’appui à l’APAC (ASSOCIATION DES VOLONTAIRES POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT ) du « Lowe »

Sénégal

Titre : Projet d’appui à l’APAC (ASSOCIATION DES VOLONTAIRES POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT ) du « Lowe »

Pays : Sénégal

Numéro projet : SEN/ICCA-GSI/2016/06

Domaine : Biodiversity

Durée : 2/2017 — 11/2018

Bénéficiaire : ASSOCIATION DES VOLONTAIRES POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Présentation
Il s’agit d’un site d’environ cinq (05) hectares, situé à l’est du village de Diallocounda, à une distance d’environ 1 km 500 m polarisant trois villages que sont : Kanicounda, Diallocounda, Médina France. C’est une forêt claire dont la strate arborée est constituée de quelques pieds de Dimb (Cordila pinnata), de Kapokier (Bombax costatum) et dont le sous-bois est composé essentiellement de combrétacées, mais aussi d’acacia. Le terrain est relativement plat, loin des champs de culture et ne dispose pas d’un point d’eau. Les activités économiques menées sur cette aire sont le pâturage en toute saison, la chasse et l’exploitation du bois de service, du bois de chauffe et du bois d’œuvre. Les espèces de faune qu’on y rencontre souvent sont : les singes, les phacochères, les francolins, les pintades, les reptiles…
C’est dans cette forêt que les communautés des villages environnants mènent aussi des activités socio-culturelles. Cette zone qu’on appelle ‘Lowé’ est d’une importance capitale pour les villages car étant l’endroit fréquenté par les villageois pour les évènements traditionnels les plus sacrés comme : • la circoncision des petits garçons du village ; • les prières pour avoir la pluie ; • la coupe de feuilles sacrées pour assister une femme en état d’accouchement et de plantes médicinales ; • les prières pour protéger les villageois d’une épidémie ; • etc… Ces quelques évènements cités ci-dessus, sont les raisons pour lesquelles nous les habitants de ce village, comme l’ont faits jadis nos parents et grands-parents, tenons à protéger cet endroit sacré. Cette attitude résulte du constant selon lequel les prières qui y sont formulées sont exhaussées et que si une personne quelconque y coupe une feuille ou un tronc d’arbre ou même défriche, déboise, sans l’accord des sages protecteurs de la forêt, ce contrevenant sera atteint d’une maladie mentale. L’APAC permettra grâce au code de conduite local qui sera élaboré d’arriver à une exploitation durable du couvert végétal, de la faune et un entretien des parcours du bétail. Cette APAC, dans le cadre, du présent projet devra s’occuper d’avoir les récépissés de reconnaissance et ceux de validation de son code de conduite local.

Objectifs
Objectif général : Contribuer à la conservation des ressources naturelles du terroir de Kabada
Objectifs spécifiques (OS) : * OS1 : Mettre en place les organes de gouvernance de l’APAC. * OS2 : Renforcer les capacités de l’APAC. * OS3 : Faire reconnaitre l’APAC pour les autorités compétentes.

Financement
Grant Amount (GEF) : US$ 34,000.00
Co-Finanshing in-Kind : US$ 33,139.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 7 septembre 2018