Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Un enfant un arbre : apprentissage de la reforestation en pleine terre et en pépinière, à partir de l’école et d’un groupement féminin à Sarando-Ganda, Commune de Bitinkodji/ Région de Tillabéry

2017

Un enfant un arbre : apprentissage de la reforestation en pleine terre et en pépinière, à partir de l’école et d’un groupement féminin à Sarando-Ganda, Commune de Bitinkodji/ Région de Tillabéry

Niger

Titre : Un enfant un arbre : apprentissage de la reforestation en pleine terre et en pépinière, à partir de l’école et d’un groupement féminin à Sarando-Ganda, Commune de Bitinkodji/ Région de Tillabéry

Pays : Niger

Numéro projet : NER/SGP/CORE/OP6/Y2/LD/2017/01

Domaine : Land Degradation

Durée : 2/2017 --- 12/2019

Bénéficiaire : ONG Carrefour Jeunesse Niger (CJN)

Présentation
Le projet a pour vocation de générer une dynamique de reforestation à partir d’apprentissages à la plantation d’arbres par les élèves des écoles primaires, relayés par des groupements féminins de la communauté avoisinante. L’objectif général est de participer à l’effort nigérien de préservation des terres et de lutte contre le changement climatique en générant une dynamique communautaire d’éducation à la reforestation à partir de l’école. Dans ce cadre général, l’objectif spécifique (OS) est d’apprendre aux quelques 250 élèves de l’école primaire de Sarando-Ganda et à 40 membres du groupement féminin villageois associé, à planter, faire grandir et entretenir des arbres d’essences locales, en pleine terre et en pépinière, de manière à leur faire prendre conscience de l’importance de la reforestation pour régénérer les terres, restaurer la biodiversité et faire face au changement climatique.

Les bénéficiaires / acteurs directs du projet sont deux groupes cibles : 1. les élèves de l’école primaire de Sarando-Ganda, les 246 élèves des classes primaires (127 filles et 119 garçons, chiffres de la rentrée 2016-2017) 2. les membres d’un groupement féminin du village, soit environ 40 habitantes.

Les bénéficiaires indirects sont : * les élèves des classes maternelles de l’école de Sarando-Ganda qui bénéficieront des avantages de la clôture verte et de l’exemple de leurs aînés. * la communauté du village qui bénéficiera des sous-produits de la clôture verte de l’école (taille de namaris), des produits de la pépinière scolaire, ainsi que de la dynamique crée par la pépinière du groupement féminin. * les acteurs des programmes en faveur de l’environnement en cours dans la commune qui bénéficieront de la proximité de pépinières offrant des plants d’arbres de qualité.

Financement
Grant Amount (GEF) : US$ 19,930.00
Co-Finanshing Cash : US$ 16,089.00
Co-Finanshing in-Kind : US$ 3,498.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 7 juillet 2018